vendredi 25 septembre 2015

Autriche: l'Etat pourra héberger des migrants partout sur le territoire sans que les collectivités locales ne puissent s'y opposer

M250915

19:45 -
"En pratique, l'Etat pourra héberger des migrants dans ses locaux partout sur le territoire, sans que les collectivités locales ne puissent s'y opposer d'aucune manière, notamment avec des règlements d'urbanisme. Le plafond de 1,5% pourra être relevé si la crise migratoire s'accentue, précise la loi" rapporte l'AFP.

~~~~~~~~~~~~
Migrants: l'Autriche s'impose des quotas

Le Figaro avec AFP, le 25 Septembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 25 Septembre 2015


__________***__________

La Parlement autrichien a définitivement adopté aujourd'hui une réforme constitutionnelle autorisant l'Etat à imposer aux communes l'accueil d'un nombre de migrants pouvant atteindre 1,5% de leur population.
  L'Autriche, 8,5 millions d'habitants, table sur 80.000 nouvelles demandes d'asile cette année.
La mesure, adoptée à la majorité qualifiée des deux tiers, a recueilli les voix de la coalition gauche-droite au pouvoir ainsi que notamment des Verts. L'Autriche, un pays de 8,5 millions d'habitants table sur 80.000 nouvelles demandes d'asile sur son sol cette année.
 Vienne entend faire plier les collectivités locales
Avec cette nouvelle loi, applicable dès le 1er octobre et jusqu'à fin 2018, Vienne entend faire plier les collectivités locales qui ne remplissent pas les quotas d'accueil proposés de façon jusqu'à présent non contraignante.
Le plafond de 1,5% pourra être relevé si la crise migratoire s'accentue
En pratique, l'Etat pourra héberger des migrants dans ses locaux partout sur le territoire, sans que les collectivités locales ne puissent s'y opposer d'aucune manière, notamment avec des règlements d'urbanisme. Le plafond de 1,5% pourra être relevé si la crise migratoire s'accentue, précise la loi.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jérusalem : un soi-disant plan de paix saoudien a fait naître la certitude d'un axe entre Israël, les États-Unis et l'Arabie saoudite.

« Alors que la communauté internationale désapprouve de façon presque unanime l'annonce de Donald Trump, certains articles suggèrent qu...