lundi 24 août 2015

France: les Charlie ont trouvé un nom: Thalys, Charlie Thalys.

E240815

11:20 -
"Première classe de l’US Air Force sur une base des Açores, il se réveillait d’un « profond sommeil » quand il a aperçu le Marocain de 26 ans avec son AK47. Il a tout de suite vu que « son arme s’était enrayée ». Séparé du tireur de plus de dix mètres, il va courir pour le stopper. L’étouffer jusqu’à ce qu’il perde connaissance" rapporte l'AFP.

~~~~~~~~~~~~~~
La Légion d’honneur pour les Américains et le Britannique du Thalys Amsterdam-Paris 

Le Monde avec AFP, le 24 Août 2015 
Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Août 2015
________***________

François Hollande a décerné, lundi 24 août, la Légion d’honneur aux trois jeunes Américains – Spencer Stone, 23 ans, Alek Skarlatos, 22 ans et Anthony Sandler, 23 ans – et au Britannique, Chris Norman, 62 ans, qui ont maîtrisé, dans le train Thalys Amsterdam-Paris, Ayoub El-Khazzani – le terroriste qui a tenté d’ouvrir le feu à la kalachnikov à bord du train.
 les quatre hommes avaient permis d’éviter une tragédie, un massacre
« Face au mal du terrorisme, il y a un bien, vous l’incarnez », a déclaré le président Hollande. Rendant hommage à leur « courage » et leur « sang-froid », il a souligné que les quatre hommes avaient permis d’éviter « une tragédie, un massacre ».
 la Légion d’Honneur, la plus haute distinction qu’il soit possible d’attribuer
« Pour vous témoigner notre reconnaissance, j’ai tenu, de façon exceptionnelle, à vous remettre la Légion d’Honneur, la plus haute distinction qu’il soit possible d’attribuer ».
 Le passager français qui a tenté de neutraliser Ayoub El-Khazzani souhaite garder l’anonymat
Le passager français qui a, dès le début, tenté de neutraliser Ayoub El-Khazzani – et qui souhaite garder l’anonymat – ainsi que le Franco-Américain, Mark Moogalian, 51 ans, blessé par balle et toujours hospitalisé, recevront eux aussi la plus haute distinction française plus tard.
 Il [Ayoub El-Khazzani] semblait prêt à se battre jusqu’au bout. Nous aussi.
Lors d’une conférence de presse, dimanche, chez l’ambassadrice des Etats-Unis en France, Stone Spencer est apparu comme le plus fatigué des trois. Il a été blessé au cou et a eu le pouce pratiquement tranché au cutter par Ayoub El-Kazzani lors de leur corps à corps. Mais il n’a rien perdu de son sang-froid de l’avant-veille :
« Alek m’a tapé l’épaule et m’a dit “let’s go” Il [Ayoub El-Khazzani] semblait prêt à se battre jusqu’au bout. Nous aussi. »
  Il a tout de suite vu que « son arme s’était enrayée »
Première classe de l’US Air Force sur une base des Açores, il se réveillait d’un « profond sommeil » quand il a aperçu le Marocain de 26 ans avec son AK47. Il a tout de suite vu que « son arme s’était enrayée ».
 L’étouffer jusqu’à ce qu’il perde connaissance
Séparé du tireur de plus de dix mètres, il va courir pour le stopper. L’étouffer jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Puis faire un garrot avec sa main valide au passager franco-américain grièvement blessé au cou par la seule balle qu’a eu le temps de tirer le terroriste.
  Il nie tout acte terroriste et avance une tentative de braquage
Les enquêteurs continuent actuellement à interroger Ayoub El-Khazzani, un Marocain de 25 ans, qui a passé sa troisième nuit en garde en vue. Il nie tout acte terroriste et avance une tentative de braquage, version balayée par les enquêteurs comme par les passagers américains.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le seul événement compréhensible est l’allongement des files des patients qui vont consulter leurs psychiatres

« Tout le monde est angoissé ou dans l’incompréhension des choses et les événements eux-mêmes suivent leurs cours sans aucun frein, dan...