mercredi 26 août 2015

Allemagne: crise des réfugiés, le désastre européen de la politique impérialiste de Merkel.

B260815

06:50 -
"L’Allemagne a renoncé à renvoyer les Syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE, une mesure discrètement mise en œuvre de longue date" rapporte l'AFP et qui fait qu'aujourd'hui, l'Allemagne s'attend à recevoir 800 000 réfugiés en 2015. Du coup, Merkel veut répartir "de façon contraignante" une partie de ces réfugiés dans l'ensemble des Etats membres de l'UE qui, pour la plupart, n'ont rien demandé et n'en veulent pas. 

~~~~~~~~~~~~~~~~
Crise migratoire : l’Allemagne se mobilise

Le Monde avec AFP, le 26 Août 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 26 Août 2015

________***__________

De la chancelière aux autorités régionales, le mot d’ordre est à la mobilisation face à la multiplication des actes de xénophobie, sur fond d’afflux record de migrants en Allemagne.
 l’Allemagne a renoncé à renvoyer les Syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE
Angela Merkel doit se rendre, mercredi 26 août, dans un foyer de réfugiés pour s’élever contre ces violences, alors que l’Allemagne a renoncé à renvoyer les Syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE, un « acte de solidarité européenne » salué par la Commission.
  la première visite de Mme Merkel dans un foyer de réfugiés
Ce foyer situé à Heidenau (Saxe) a été la cible de violentes manifestations anti-immigrés le week-end dernier que la chancelière a qualifiées d’« abjectes ». Ce sera la première visite de Mme Merkel dans un foyer de réfugiés depuis le début de la crise migratoire européenne dans laquelle l’Allemagne est en première ligne.
800 000 demandes d’asile en 2015, soit quatre fois plus que l’an dernier
Mme Merkel était critiquée dans la presse pour son manque d’empressement à se saisir de ce dossier, alors que son pays s’attend à recevoir 800 000 demandes d’asile en 2015, soit quatre fois plus que l’an dernier.

Berlin a annoncé mardi avoir renoncer à renvoyer les Syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE, une mesure discrètement mise en œuvre de longue date. Il s’agit du « seul cas dont nous avons connaissance parmi les Etats membres », a commenté à Bruxelles la porte-parole de la Commission européenne, Natasha Bertaud.

« L’Europe est dans une situation qui n’est pas digne de l’Europe, il faut tout simplement le dire », a de son côté déclaré Mme Merkel, appelant lors d’un « dialogue avec des citoyens » à une plus juste répartition de l’accueil des réfugiés au sein de l’Union européenne.

Après le passage record de 2 100 personnes en Hongrie pour la seule journée de lundi, des centaines de réfugiés ont encore afflué mardi à la frontière serbo-hongroise, quelques jours avant l’achèvement prévu le 31 août d’une clôture métallique qui devrait fermer cette route d’accès à l’UE.

Ces migrants, qui empruntent la « route des Balkans de l’Ouest », ont traversé la frontière près du village hongrois de Roszke, l’une des seules parties de la frontière avec la Serbie qui ne soit pas encore clôturée. Leur voyage avait été bloqué la semaine dernière quand la Macédoine, dépassée, a fermé sa frontière pendant trois jours, repoussant les migrants à coups de matraques.

Entre janvier et juin, quelque 102 000 migrants sont entrés dans l’UE par la Macédoine, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie, le Monténégro et le Kosovo, contre 8 000 à la même période l’année dernière, selon l’agence Frontex chargée des frontières extérieures de l’espace Schengen.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Corée du Nord : les armées américaine et chinoise se coordonnent pour éviter une guerre

« …   Un traité de défense mutuel entre la Chine et la Corée du Nord a été signé en 1961. Dans ce cadre, la réponse de Pékin au « feu ...