€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

jeudi 9 août 2018

«Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.»

« Le vice-président des Etats-Unis Mike Pence a annoncé la création d'une «force spatiale», répondant aux souhaits précédemment exprimés par le président Donald Trump : «Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.» rapporte RT dans une brève du 9 août 2018 «Pour rivaliser avec la Russie et la Chine, les Etats-Unis créent leur «force spatiale»

Note - « Nous avons toujours dominé » ? C’est évidemment faux. Ce discours fait partie du simulacre de l’American way of life qui fait croire que les USA ont toujours été militairement les plus forts or rien n’est plus « fake ». Les USA ne sont les plus forts qu’avec les beaucoup plus faibles qu’eux mais ont toujours perdu leur guerre contre des pays qui se tiennent debout même lorsque ceux-ci sont, sur le papier, beaucoup moins bien armés. Le plus grand fake de cette soi-disant invulnérabilité est évidemment la victoire US à l’issue de la seconde guerre mondiale et c’est en croyant aveuglément en leur fausse invulnérabilité que les USA sont aujourd’hui une puissance de seconde zone par rapport à la Chine et à la Russie, entre autre. Sinon, il n’y aurait pas eu ni le discours du 1er mars 2018 de Poutine, ni les sommets de Singapour et d’Helsinki qui sont des capitulations US contre la Chine et la Russie. EG

>> Lire aussi :

La Russie a su développer une armée bien plus capable que celle des Etats-Unis (09/08/2018)

L’Iliouchine Il-22M11 modernisé, «l’avion de la guerre des étoiles» (08/08/2018)

Les systèmes du missile russe R-77-1 assurent la précision de tir de jour comme de nuit et le rendent très résistant au brouillage (07/0/2018)

Syrie : en cas d’intervention militaire US, les forces russes cibleraient les 53 navires US de la Méditerranée et du Golfe, y compris leurs 3 porte-avions à propulsion nucléaire (07/08/2018)

Su-35/F-35, seuls des essais militaires permettraient de déterminer quel avion est le meilleur (07/08/2018)

Afghanit, l'arme secrète du char russe T-14 Armata (06/08/2018)

Les tout nouveaux systèmes russes de guerre électronique Leer-3, Krassoukha et Moskva (04/06/2018)

La frégate russe Amiral Kasatonov surpasse les navires de combats littoraux de l’US Navy (31/07/2018)

Le destroyer russe Lider sera le navire de guerre le mieux armé du monde (25/07/2018)

L'augmentation des dépenses militaires jusqu'à 2% du PIB dans les pays de l'Otan ne servira à rien (24/07/2018)

Les récentes avancées russes dans la technologie des missiles ont rendu toute la stratégie militaire américaine obsolète (24/07/2018)

Le système lourd lance-flammes à roquettes TOS-1A Solntsepek presqu’aussi puissant qu’une arme nucléaire (22/07/2018)

Le PRS-1M à Mach 11,85, une nouvelle DCA pour protéger Moscou et le centre industriel russe (22/07/2018)

Kinjal, comment les Russes interpréteraient une liquidation brutale de Trump ? (20/07/2018)

Kinjal… et le monde est à vous. (19/07/2018)

Magnétohydrodynamique (MHD), Poutine a donné le coup d’envoi d’une nouvelle révolution industrielle (02/06/2018)

Russie, le jeu de « la ligne rouge » hypersonique (26/05/2018)

L’hypersonique, la peur et le moment expiatoire (26/05/2018)

>> Mon fil info « TRUMP » sur Twitter

Bonnes lectures

__________ooo____________


Pour rivaliser avec la Russie et la Chine, les Etats-Unis créent leur «force spatiale»

Le vice-président des Etats-Unis Mike Pence a annoncé la création d'une «force spatiale», répondant aux souhaits précédemment exprimés par le président Donald Trump : «Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent.»
Dans un discours devant les représentants des forces armées réunis au Pentagone, le vice-président des Etats-Unis Mike Pence a annoncé ce 9 août la création d'une «force spatiale» américaine, promise le 18 juin dernier par Donald Trump. 
«L'espace a fondamentalement changé depuis une génération», a déclaré Mike Pence. «Aujourd'hui, d'autres nations cherchent à perturber nos systèmes basés dans l'espace et contestent comme jamais la suprématie américaine.» Dans le viseur de la Maison Blanche, la Chine et la Russie, parmi d'autres, qui «développent des armes anti-satellites à la fois destructrices et non-destructrices qui pourraient voir le jour dans les années à venir», selon un mémo de la Maison Blanche cité par le site The Independent. «Nos adversaires ont déjà transformé l'espace en un champ de bataille», a-t-il également affirmé.
Mike Pence a notamment pointé du doigt le lancement d'un missile balistique en 2007 par la Chine, qui a alors réussi à détruire l'un de ses propres satellites, «une démonstration hautement provocatrice de la capacité croissante de la Chine à militariser l'espace», selon lui.
La Russie a également été évoquée lors de son allocution, entre autres pour ses projets de laser aéroporté.
A la suite de cette allocution, le président Donald Trump s'est empressé de réagir sur Twitter : «La force spatiale, jusqu'au bout !»
Space Force all the way!
— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 9 août 2018

Un lancement progressif 

La «space force» devrait ainsi devenir la sixième branche des forces armées américaines. Pour l'heure, l'activité relative à l'espace est sous la tutelle de l'armée de l'air, l'US Air Force.
Pendant son discours, le vice-président américain a détaillé les étapes nécessaires au lancement de cette nouvelle force d'ici 2020. Au programme : la création d'un nouveau commandement de l'espace, à l'instar des commandements géographiques tels que l'Africom pour l'Afrique ou thématiques comme le Stratcom, le commandement stratégique chargé de l'armement nucléaire du pays. Mais avant toute chose, le Congrès devra approuver un budget supplémentaire de huit milliards de dollars pour les cinq années à venir.
Dans un discours à la Maison Blanche le 18 juin, Donald Trump avait réitéré sa volonté de se lancer dans la conquête militaire de l'espace : «L'Amérique sera toujours la première dans l'espace». Il avait alors déjà mentionné la Chine et la Russie : «Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.»

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

DEEP-STATE : DUPEE, L’ARMEE ARRÊTE UNE COPIE CARBONE DE NANCY PELOSI

    Dimanche 9 mai 2021 à 04h20 (350) par Eric Gaillot – Dans une note (1) du 7 mai 2021 via RRN, Michael Baster nous rapporte que, dans le...