DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

dimanche 13 mai 2018

Traité de Singapour, « un programme ambitieux » ?



« Lors d'une émission de la chaîne CNN, on lui a demandé de préciser la notion de «dénucléarisation complète» en faveur de laquelle œuvrent les États-Unis. John Bolton a cité en premier lieu tous les aspects du programme nucléaire, y compris ceux du plutonium et de l'uranium […] «C'est un programme ambitieux et il est important de vérifier si la Corée du Nord a fait le choix stratégique de se débarrasser de ses armes de destruction massive.» rapporte Sputnik dans une brève du 13 mai 2018 «Les USA précisent leurs exigences concernant le désarmement nord-coréen ».

€CALYPSE NEWS
Note – Après la déclaration sur l’Iran, ce dimanche sur Fox, du chef de la diplomatie américaine Mark Pompéo, c’est au tour du conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton, de prononcer la sienne sur CNN concernant la Corée du Nord qui doit faire « le choix stratégique de se débarrasser de ses armes de destruction massive » a-t-il asséné.

«Il s'agit de tous les points du programme nucléaire, y compris des missiles balistiques, comme pour l'Iran… » a-t-il noté sauf que si, pour l’Iran, Pompéo y rajoute « leur comportement néfaste » de soutien au terrorisme, Bolton, lui, y rajoute les armes chimiques et biologiques naturellement tout aussi néfastes.

La simultanéité de ces deux déclarations sur l’Iran et la Corée du Nord qui tombent comme un cheveu sur la soupe, un dimanche, sur des chaines de très grande écoute, n’est ni une coïncidence ni un hasard mais un acte de communication ciblé pour maintenir les Américains dans l’illusion qu’ils dominent et contrôlent la situation.

« C'est un programme ambitieux et il est important de vérifier si la Corée du Nord a fait le choix stratégique de se débarrasser de ses armes de destruction massive.» martèle Bolton pour tenter de montrer que l’exceptionnalisme américain n’est pas, ni avec la Corée du Nord, ni avec l’Iran, remis en question comme si, cette question-là précisément, était sur la table des négociations.

L’Amérique est et restera « ambitieuse » jusqu’au bout, jusqu’à la signature des traités – le Traité de Singapour avec la Corée du Nord et le futur Traité de Téhéran (appelons-le ainsi pour l’instant) - entérinant sa reddition. C’est ce qu’on appelle l’exceptionnalisme américain. EG

>> Lire aussi :

Dommages de guerre : les USA devront amener la Corée du Nord au même niveau de prospérité que la Corée du Sud (11/05/2018)

La signature du Traité de Singapour aura lieu le 12 juin 2018 (10/05/2018)

Corée du Nord : vers la reddition US sous l’égide de la Chine, de la Corée du Sud et du Japon (09/05/2018)

>> Mon fil info « TRUMP » sur twitter

Bonnes lectures
______________ooo________________

Les USA précisent leurs exigences concernant le désarmement nord-coréen

Sputnik, le 13 mai 2018


Le désarmement de la Corée du Nord doit porter sur tous les aspects de son programme nucléaire, ainsi que sur ses armes chimiques et biologiques, a déclaré le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton.

Évoquant la question du désarmement de Pyongyang, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, a souligné que celui-ci devait inclure les armes chimiques et biologiques.

Lors d'une émission de la chaîne CNN, on lui a demandé de préciser la notion de «dénucléarisation complète» en faveur de laquelle œuvrent les États-Unis. John Bolton a cité en premier lieu tous les aspects du programme nucléaire, y compris ceux du plutonium et de l'uranium.


«Il s'agit de tous les points du programme nucléaire, y compris des missiles balistiques, comme pour l'Iran, et des vecteurs d'armes nucléaires. Je pense que nous devons également examiner le programme des armes chimiques et biologiques [de la Corée du Nord, ndlr]», a-t-il noté.

 
Avant d'ajouter:


«C'est un programme ambitieux et il est important de vérifier si la Corée du Nord a fait le choix stratégique de se débarrasser de ses armes de destruction massive.»

Le ministre japonais des Affaires étrangères avait affirmé en décembre dernier dans son discours prononcé au Conseil de sécurité de l'Onu que parallèlement à ses activités dans le domaine du nucléaire militaire, la Corée du Nord développait des armes biologiques et chimiques.

Italie, une alliance de circonstance entre opportunistes sans avenir

« Le nouveau gouvernement semble finalement prendre forme en Italie; c’est l’un des plus étranges assemblages que l’on puisse imaginer. Le M...