DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

dimanche 6 mai 2018

Pourquoi Trump menace-t-il de sortir de l’accord nucléaire iranien d'ici le 12 mai 2018 ?

«… les accords de Vienne… accordent à Téhéran une levée des sanctions internationales en échange de l’arrêt de son programme nucléaire. Mais, seulement trois ans après avoir été mis en place, cet accord pourrait être dénoncé d’ici au 12 mai. C’est du moins la menace que fait peser Donald Trump depuis le début de son mandat. Selon le président des Etats-Unis, il s’agirait là « du pire accord » jamais négocié par son pays. Alors, pourquoi cet accord pose-t-il aujourd’hui problème ? Explications » écrit Le Monde en présentation d’une vidéo du 4 mai 2018 «Pourquoi Trump veut-il en finir avec l’accord sur le nucléaire iranien ? » 

€CALYPSE NEWS
Note – Selon Le Monde, cet accord n’interdit pas à l’Iran de perfectionner ses missiles de telle sorte qu’en 2025, lorsque l’accord actuel arrivera à son terme, Téhéran disposera du vecteur adéquat pour son arme nucléaire.

Ce que Le Monde n’explique pas, c’est pourquoi les autres puissances signataires de cet accord, la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, La Russie, la Chine, l’Union européenne et, naturellement, l’Iran, ne dénoncent-elles pas, elles aussi, cet accord.
Non seulement, mais Macron et Merkel ont fait le déplacement à Washington pour, soi-disant, défendre cet accord et se sont fait retournés, et l’un et l’autre, par Trump.
Quant à la Russie, sa position est encore plus radicale : soit c’est l’accord, soit c’est la nucléarisation de l’Iran.
Moscou dénonce en effet le fait qu’une sortie unilatérale des USA ne serait pas conforme au droit international qui prévoit, dans le cadre de l’ONU, une procédure collective pour, éventuellement, le remettre en question.
Le problème n’est donc pas tant la remise en question de cet accord mais la façon dont les Etats-Unis comptent le faire, c’est-à-dire sans respecter le droit international.
Les Etats-Unis ont signé cet accord dans le cadre de l’ONU, c’est donc dans ce cadre-là qu’il doit être renégocié.
A défaut, ce serait encore une fois renier les principes du droit international sans lesquels la communauté internationale replongera dans la barbarie et la loi du plus fort.
Dans ce cas, il n’est pas certains que les Etats-Unis aient gain de cause.
Kraken Trump le sait. Il se trouve qu’il doit inaugurer sa nouvelle ambassade à Jérusalem deux jours avant de se prononcer sur l’accord nucléaire iranien.
Cette coïncidence n’est pas un hasard. Pourquoi s’est-il fixé cette date et pas 3 jours plus tôt ou 15 jours plus tard ?
Mon avis est qu'il ne sortira pas de cet accord comme il menace de le faire mais il attendra d'avoir inauguré son ambassade à Jérusalem pour le dire ou, tout simplement, ne plus en parler. EG

>> Lire aussi :



>> Mon fil info « TRUMP » sur Twitter

Bonnes lectures
_____________ooo___________

Pourquoi Trump veut-il en finir avec l’accord sur le nucléaire iranien ?

Le Monde, le 4 mai 2018

http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2018/05/06/pourquoi-l-accord-nucleaire-iranien-pose-t-il-probleme_5295008_3218.html

Le 14 juillet 2015, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unies, l’Allemagne et l’Union européenne concluaient avec l’Iran les accords de Vienne. Ce texte accorde à Téhéran une levée des sanctions internationales en échange de l’arrêt de son programme nucléaire. Mais, seulement trois ans après avoir été mis en place, cet accord pourrait être dénoncé d’ici au 12 mai. C’est du moins la menace que fait peser Donald Trump depuis le début de son mandat. Selon le président des Etats-Unis, il s’agirait là « du pire accord » jamais négocié par son pays. Alors, pourquoi cet accord pose-t-il aujourd’hui problème ? Explications.



Eux, ils crèveront sans suite, car ils n'auront même pas le temps de se repentir

« La Russie aura recours à l'arme nucléaire uniquement en cas de frappe nucléaire lancée contre son propre territoire, a déclaré Vladimi...