DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

jeudi 10 mai 2018

Nouvel échec de frappes israéliennes contre les forces iraniennes en Syrie


« Se référant à des sources militaires, l'agence syrienne Sana a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que la défense antiaérienne du pays avait intercepté des missiles israéliens […] Cette nouvelle intervient peu après la déclaration faite par le service de presse du Tsahal qui avait accusé les forces iraniennes d'avoir attaqué ses positions dans le Golan depuis le sol syrien » rapporte Sputnik dans une brève du 10 mai 2018 «La DCA syrienne intercepte des missiles israéliens, d'après Sana »

€CALYPSE NEWS
Note – Tandis que le Premier ministre israélien participait au défilé du 9 mai à Moscou en tant qu’invité d’honneur, il tentait de frapper les forces iraniennes au sud-est de Damas sans succès, ses missiles étant détruits par la DCA syrienne.

Notons que, de son côté, la DCA israélienne est beaucoup moins efficace puisque… « D'après la source, une vingtaine de missiles avaient été tirés en direction du plateau [du Golan, ndlr] et le système antimissile Dôme de fer en a intercepté plusieurs ». Plusieurs, cela signifie que certains missiles iraniens n’ont pas été détruits.

Les forces iraniennes en Syrie sont plus performantes que les forces israéliennes dont le Dôme de fer ressemble plutôt à une passoire qu’à une véritable armure.

« La menace exercée par Téhéran depuis la Syrie doit peut-être être comprise comme un moyen de pression en vue du maintien des clauses secrètes parallèles à l’accord 5+1 [accord de Vienne, ndlr] » écrivait Thierry Meyssan en conclusion d’un billet du 8 mai 2018 (2).
Ces clauses secrètes portent certainement, puisque nous n'en connaissons naturellement pas le teneur, sur l'engagement de Washington ne pas s'attaquer aux forces syriennes au Moyen Orient en général et en Syrie en particulier. Ces clauses auraient été l'une conditions préalables pour que Téhéran accepte de signer l'accord de Vienne.

Lorsque Kraken Trump accuse Téhéran de soutenir le terrorisme dans la région pour motiver le rétablissement d’un régime de sanction anti-iranien en se retirant de l’accord de Vienne, il ne fait que prendre acte de la réalité de la situation qui s’impose à Israël qui doit, de toute urgence, se trouver un nouveau protecteur.

Cela peut expliquer la présence de Nétanyahou à Moscou (1) qui, seule, peu agir sur Téhéran pour protéger Israël, Washington ayant tiré un trait sur cette question en se retirant de l’accord de Vienne. Kraken Trump ne viendra d’ailleurs pas inaugurer sa nouvelle ambassade provisoire à Jérusalem se faisant seulement représenter par quelques proches.

Dans de telles conditions, une guerre entre Israël et l’Iran est fortement improbable et la sécurité nationale de l’Etat hébreux est entre les mains de V Poutine. Ceci vaut bien une participation hautement symbolique aux célébrations du 9 mai, une fête nationale soudainement instaurée en Israël depuis 2018. EG

>> Lire aussi :
 
(1) Nétanyahou et Vucic invités d’honneur de Poutine pour le défilé post-occidental du 9 mai (09/05/2018)

(2) Frappes israéliennes anti-iraniennes en Syrie, la réaction de Moscou (08/05/2018)

>> Mon fil info « POUTINE » sur Twitter

Bonnes lectures
___________ooo__________

La DCA syrienne intercepte des missiles israéliens, d'après Sana

Sputnik, le 10 mai 2018


Se référant à des sources militaires, l'agence syrienne Sana a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que la défense antiaérienne du pays avait intercepté des missiles israéliens.

Se référant à des sources militaires, l'agence syrienne Sana a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que la défense antiaérienne du pays avait intercepté des missiles israéliens.

En outre, le correspondant de l'agence précise que les missiles ont visé la localité de Madinat al-Baath, dans le gouvernorat de Quneitra (sud-ouest du pays).

Cette nouvelle intervient peu après la déclaration faite par le service de presse du Tsahal qui avait accusé les forces iraniennes d'avoir attaqué ses positions dans le Golan depuis le sol syrien. D'après la source, une vingtaine de missiles avaient été tirés en direction du plateau et le système antimissile Dôme de fer en a intercepté plusieurs.

Ces derniers jours, la situation à la frontière entre la Syrie et Israël reste tendue. Mardi soir, les forces armées de l'État hébreu ont été mises en état d'alerte pour se préparer à une éventuelle attaque qui pourrait être lancée à partir du territoire de la Syrie. Ensuite, deux missiles israéliens ont été interceptés par la défense antiaérienne syrienne au-dessus de la ville d’al-Kiswah, située au sud de Damas.

Eux, ils crèveront sans suite, car ils n'auront même pas le temps de se repentir

« La Russie aura recours à l'arme nucléaire uniquement en cas de frappe nucléaire lancée contre son propre territoire, a déclaré Vladimi...