DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mardi 15 mai 2018

La nouvelle ambassade US n'est plus à Jérusalem



http://cacaou3.blogspot.fr/
€CALYPSE NEWS
Note – Il suffit de regarder sur google map, à partir duquel j’ai fais le montage de l’image ci-dessus, pour constater que la nouvelle ambassade US est implantée à l’intérieur de la zone neutre (1) dite aussi « ligne verte » ou zone de démarcation entre Jérusalem Ouest et Jérusalem Est et ceci n’est pas un hasard mais un choix volontaire et calculé de Kraken Trump.

Dans cette affaire, tout le monde ment… sauf Kraken Trump qui a toujours dit que la nouvelle ambassade US ne fixait en rien les futures négociations entre Israël et la Palestine pour déterminer l’avenir.

En s’implantant en zone neutre, Trump prend une position équilibrée entre israéliens et palestiniens, ni d’un côté, ni de l’autre, seulement quelque part entre les uns et les autres. C’est aux protagonistes de se mettre d’accord entre eux.

Cette nouvelle ambassade US est une installation symbolique (à 400 000 euros) dans un immeuble – l’Hôtel des diplomates - acheté par Washington en 2014 et où seul est installé le bureau de l’ambassadeur US, tous les personnels administratifs restant à Tel Aviv.

Trump n’a pas signé l’ordre pour la construction d’une vraie ambassade à Jérusalem Ouest ou Est (à 1 milliard d’euros) avec tout le personnel administratif qui va avec. Il s’agit d’un geste symbolique pour marquer sa neutralité, la meilleure façon d’agir pour la paix mais que les médias ne présentent pas avec honnêteté car ils se renieraient eux-mêmes.

Les médias aux ordres et les dirigeants politiques, quels qu’ils soient et en particulier israéliens et palestiniens, mentent effrontément et provoquent volontairement le massacre de la population palestinienne manipulée comme jamais.

Du côté israélien, il s’agit pour Nétanyahou de renforcer son pouvoir en montrant qu’il est fort et qu’il n’hésite pas à tuer pour assurer la sécurité du pays alors qu’il s’agit en réalité d’un acte de guerre dans le cadre de sa politique de colonisation.

Du côté palestinien, il s’agit pour le Hamas de renforcer son pouvoir en montrant qu’il est fort et capable de mobiliser les foules jusqu’à les envoyer en conscience se faire massacrer par les forces israéliennes et plus il y aura de morts plus il y aura de martyrs pour justifier la cause dont il se nourrit pour se maintenir au pouvoir. 
Jusqu’à présent, cette politique était une impasse mais le situation régionale évolue, les rapports de force basculent et les choses pourraient donc changer.

Invoquer les nécessités de la sécurité pour Israël, comme le fait Macron, est juste insensé et appeler les parties à la retenue pour préserver les négociations de paix est carrément sinistre. 
Le motif de la sécurité d’Israël est un élément de langage pour masquer la réalité qui est celle d’une guerre de colonisation qui finira un jour ou l’autre, si tout le monde continue ce jeu-là et compte tenu de la transition historique en cours, par un retour de bâton extrêmement douloureux pour les Israéliens qui ont déjà perdu leur hégémonie stratégique (2) au niveau régional et pour les Européens qui devront eux aussi évacuer cette région pour défendre leur propre territoire. EG

>> Lire aussi : 

(2) La fin de l’hégémonie stratégique israélienne (14/05/2018)

>> Mon fil info « TRUMP » sur Twitter

Bonnes lectures

Eux, ils crèveront sans suite, car ils n'auront même pas le temps de se repentir

« La Russie aura recours à l'arme nucléaire uniquement en cas de frappe nucléaire lancée contre son propre territoire, a déclaré Vladimi...