DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mardi 8 mai 2018

La France aboie contre Trump et Assad


« Alors que Donald Trump doit se prononcer ce mardi sur l'avenir de l'accord nucléaire iranien, la ministre française des Armées a mis en garde les Etats-Unis ce mardi matin au micro de RTL […]Florence Parly a par ailleurs déclaré que la France pourrait envisager de "recommencer" après les frappes du 14 avril sur la Syrie si le régime de Bachar al Assad venait à recourir à l'arme chimique » rapporte Le Figaro avec Reuters dans une brève du 8 mai 2018 «Nucléaire iranien: la France met en garde Trump qui va prendre une décision ce jour » 



€CALYPSE NEWS
Note – Certains connaissent le dicton, « chien qui aboie ne mord pas ». Après les BOMB BOMB BOMB !, la France pratique le WOUAH WOUAH WOUAH ! Trump a pris sa décision (1) : qu’est-ce que le régime macron cherche en en rajoutant une couche ?

Si Trump décide de sortir du nucléaire, c’est que Paris n’a pas répondu à sa demande de faire une proposition pour améliorer l’accord de Vienne. Au lieu d’aboyer, les godillots de Macron feraient mieux de travailler.
Concernant les menaces françaises contre Damas, tous les Syriens (et quelques Français) savent qu’elles ne sont que du bluff suite aux frappes du 13/14 avril 2018 qui ont quasiment toutes échouées, sauf celles que les forces russo-syriennes ont bien voulu laisser passer.

De plus, comme elle l’a déjà fait pendant la guerre de Yougoslavie (2), la France utilise des armes chargées d’uranium appauvri, autrement dit, des armes nucléaires. C’est un crime qui sera jugé  le moment venu.
Alors que sur le terrain, les forces françaises sont complètement paralysées, Macron veut exclure la Russie du Conseil de Sécurité(3) pour faire passer une résolution contre Damas pour l’emploi d’armes chimiques.

Cette diplomatie insensée du cynisme est le fait d'irresponsables politiques qui ont peur car ils savent que leur ordre social inégalitaire est condamné. EG

>> Lire aussi :

(1) Accord nucléaire iranien : Trump a pris sa décision (07/05/2018)

(2) La Serbie se prépare pour le Nuremberg 2.0 (07/05/2018)

(3) La France tente d’éliminer la Russie du Conseil de sécurité des Nations Unies (06/05/2018)

>> Mon fil info « MACRON » sur twitter

Bonnes lectures

_____________ooo_____________


Nucléaire iranien: la France met en garde Trump qui va prendre une décision ce jour

  • Par  Le Figaro.fr avec Reuters
  • Mis à jour le 08/05/2018 à 08:46
  • Publié le 08/05/2018 à 08:32

Alors que Donald Trump doit se prononcer ce mardi sur l'avenir de l'accord nucléaire iranien, la ministre française des Armées a mis en garde les Etats-Unis ce mardi matin au micro de RTL.

L'accord de Vienne de 2015, "sans être parfait", a permis de suspendre le programme nucléaire militaire iranien et le fragiliser serait "un facteur d'aggravation" dans une région "très éruptive", a estimé Florence Parly.
» Que contient l'actuel accord iranien sur le nucléaire ?
 
La ministre a déclaré que la France ne connaissait pas à cette heure la décision de Donald Trump et qu'Emmanuel Macron avait plaidé sans relâche auprès de lui pour que les Etats-Unis ne s'en retirent pas. "Cet accord, c'est un accord qui a permis de suspendre le programme militaire iranien", a-t-elle souligné. "Ce n'est pas le meilleur des accords", mais "c'est un facteur de paix et de stabilisation dans une région très éruptive", a insisté la ministre. "Toute escalade qui concerne l'Iran (....) ne peut être qu'un facteur d'aggravation d'une situation déjà très tendue."

Florence Parly a par ailleurs déclaré que la France pourrait envisager de "recommencer" après les frappes du 14 avril sur la Syrie si le régime de Bachar al Assad venait à recourir à l'arme chimique. "Cette frappe que nous avons réalisée le 14 avril est une frappe qui est un avertissement. Lorsqu'il y a une ligne rouge qui est franchie, il y a une réaction", a-t-elle justifié.

La ministre a refusé de nouveau de commenter les informations de presse relatives à des dysfonctionnements présumés lors des opérations militaires françaises le 14 avril dernier, aux côtés des armées américaine et britannique.

Le Pentagone commande des « Kinjal » à Lockheed Martin

« Lockheed Martin va concevoir un prototype d' arme hypersonique (Air-Launched Rapid Response Weapon) pour l'armée de l'air amér...