DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

samedi 5 mai 2018

La Corée du Nord s’est rapprochée d’une demi-heure de la paix

« Nouveau symbole des efforts coréens pour réduire les tensions sur la péninsule : la Corée du Nord a avancé ses horloges de 30 minutes, s'alignant ainsi sur le fuseau horaire de son voisin méridional […] Au cours de leur rencontre, les dirigeants sud-coréen et nord-coréen sont convenus de parvenir à une péninsule coréenne «non nucléaire» et de chercher à y établir une paix permanente, les deux Corées étant toujours techniquement en guerre, puisque l'armistice conclu n'a pas été suivi d'un traité de paix » rapporte RT dans une brève du 5 mai 2018 «Rapprochement des Corées : Pyongyang rejoint le fuseau horaire de Séoul »

€CALYPSE NEWS
Note – Alors que Kraken Trump cherche le moyen de rapatrier en bon ordre ses troupes stationnées à Séoul (1) bien qu’il ne contrôle plus l’espace maritime (2), Kim s’est rapproché de la Corée du Sud en remettant ses horloges à l’heure de Séoul.

La transition historique fait son chemin… EG

>> Lire aussi :
(1) Trump a ordonné au Pentagone de préparer les différentes manières de réduire le nombre de troupes américaines stationnant en Corée du Sud (04/05/2018)

(2) Le chant du cygne de l’US Navy (05/05/2018)

Corée du Nord : le Nobel pour Trump, les contrats pour Poutine (03/05/2018)

>> Mon fil info « POUTINE » sur Twitter

Bonnes lectures
___________ooo__________

Rapprochement des Corées : Pyongyang rejoint le fuseau horaire de Séoul

RT, le 5 mai 2018


Nouveau symbole des efforts coréens pour réduire les tensions sur la péninsule : la Corée du Nord a avancé ses horloges de 30 minutes, s'alignant ainsi sur le fuseau horaire de son voisin méridional.
La Corée du Nord s'est alignée ce 4 mai sur le fuseau horaire de la Corée du Sud, selon son agence de presse officielle – un nouveau signe de la détente en cours dans la péninsule coréenne.

Cette «réinitialisation horaire est la première mesure pratique prise après la troisième rencontre au sommet historique Nord-Sud [du 27 avril] en vue d'accélérer le processus pour que le Nord et le Sud ne fassent plus qu'un», a écrit l'agence nord-coréenne KCNA. En conséquence, la Corée du Nord a avancé ses horloges de 30 minutes.

KCNA avait précisé le 30 avril que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avait pris cet engagement au cours de ses entretiens le 27 avril avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans le village de Panmunjom, à l'intérieur de la Zone démilitarisée qui divise la péninsule.

Les deux Corées n'étaient plus sur le même fuseau horaire depuis 2015, le Nord ayant alors subitement annoncé que toutes les horloges du pays seraient retardées de 30 minutes. Pyongyang avait expliqué qu'il s'agissait d'en finir avec la mesure du temps imposée plus d'un siècle auparavant par le colonisateur japonais et de marquer le 70e anniversaire de la libération de la Corée du joug de Tokyo.

Mais Kim Jong-un a dit qu'il avait trouvé «déchirant» de voir pendant le dernier sommet deux horloges murales qui donnaient deux heures différentes, celle du Sud et celle du Nord, selon KCNA.

En conséquence, le parlement nord-coréen avait adopté le 30 avril un décret sur le retour de la Corée du Nord à la même heure locale que celle de la Corée du Sud à partir du samedi 5 mai, avait ajouté cette agence. En annonçant, dès le 29 avril, la décision de Kim Jong-un sur cette question, le porte-parole de la présidence sud-coréenne, Yoon Young-chan, avait salué «une mesure symbolique» reflétant la volonté d'améliorer les relations bilatérales.

En 2015, Park Geun-hye, alors présidente de la Corée du Sud, avait sévèrement critiqué le changement d'heure décidé par la Corée du Nord, jugeant qu'il creusait encore le fossé entre ces deux pays dont la séparation avait été scellée par le sanglant conflit de 1950-1953.

Au cours de leur rencontre, les dirigeants sud-coréen et nord-coréen sont convenus de parvenir à une péninsule coréenne «non nucléaire» et de chercher à y établir une paix permanente, les deux Corées étant toujours techniquement en guerre, puisque l'armistice conclu n'a pas été suivi d'un traité de paix.

L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct »

« Mainz est, ou “était” devrait-on plutôt écrire, un lieutenant-colonel du Corps des Marines qui a été sanctionné d’une façon extraordinaire...