DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mardi 8 mai 2018

Accords nucléaire iranien : La Russie attend en vain une proposition concrète de la France

«La Russie est prête à examiner la proposition de la France concernant un nouvel accord nucléaire iranien … Cependant, il a souligné que «les auteurs de ces propositions devraient apporter des solutions et des formats concrets pour ce dialogue». «Jusqu'à présent, nous n'avons rien reçu qui aille dans ce sens», a indiqué le vice-ministre [russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov] avant d’ajouter qu’il ne faut pas «casser ce qui fonctionne» rapporte Sputnik dans une brève du 8 mai 2018 «Moscou ne rejette pas une proposition française sur un nouvel accord nucléaire avec l’Iran ».

€CALYPSE NEWS
Note -  A quelques heures de l’annonce par Trump de sa décision, cette déclaration russe indique que les Européens n’auraient pas répondu à la demande de Trump et que celui-ci devrait donc confirmer que Washington sortira de l’accord de Vienne. EG 

>> Lire aussi :

La France aboie contre Trump et Assad (08/05/2018)

Accord nucléaire iranien : Trump a pris sa décision (07/05/2018)

La France tente d’éliminer la Russie du Conseil de sécurité des Nations Unies (06/05/2018)

>> Mon fil info « POUTINE » sur Twitter

Bonnes lectures
___________ooo__________


Moscou ne rejette pas une proposition française sur un nouvel accord nucléaire avec l’Iran

Sputnik, le 8 mai 2018


La Russie est prête à examiner la proposition de la France concernant un nouvel accord nucléaire iranien, a déclaré mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

La Russie n'est pas hostile aux propositions sur un accord nucléaire iranien qu’Emmanuel Macron a évoqué lors de sa rencontre avec Donald Trump à Washington, a déclaré Sergueï Ryabkov dans une interview accordée à la chaîne russe RBK.

«Nous avons reçu des informations des Français sur des proposition concrètes de leur part. La question est de développer un nouvel accord qui permettrait de résoudre les problèmes sur différents aspects du comportement de l'Iran. Cette proposition mérite d'être examinée et nous n’y sommes pas hostiles», a-t-il déclaré.

«Si nous suivons la logique du Président français, l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien devrait rester en vigueur, mais il faut avoir des négociations sur l'avenir de l’accord après 2025, le programme de missiles et la politique régionale de l'Iran. Tout cela est en cours de discussion et c'est un élément du désir du côté français de maintenir l’accord», a ajouté le diplomate.

Cependant, il a souligné que «les auteurs de ces propositions devraient apporter des solutions et des formats concrets pour ce dialogue».
«Jusqu'à présent, nous n'avons rien reçu qui aille dans ce sens», a indiqué le vice-ministre avant d’ajouter qu’il ne faut pas «casser ce qui fonctionne».

Le Président français a annoncé à l'issue de négociations avec Donald Trump à Washington, que Paris était prêt à travailler de concert sur un nouveau texte de ce document. Pour Emmanuel Macron, les quatre piliers de futur accord sont les suivants: «s'assurer qu'il n'y ait pas d'activité nucléaire iranienne à long terme», soit après 2025, maintenir l'interdiction d'enrichissement de l'uranium, «mettre fin aux activités balistiques de l'Iran dans la région» et «générer les conditions d'une solution politique qui contiendrait l'Iran dans la région, au Yémen, en Syrie, en Irak et au Liban».

Le Plan global d'action conjoint (JCPOA) est un accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes: les pays du P5+1: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni) et l'Allemagne, ainsi que l'Union européenne et la République islamique d'Iran.


Washington suspend indéfiniment ses provocations militaires contre Pyongyang (qui conserve ses armes nucléaires intactes)

“Le ministère américain de la défense a annoncé vendredi 22 juin suspendre indéfiniment de nouveaux exercices militaires conjoints entre le...