DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

samedi 21 avril 2018

Corée du Nord : BitCoin pour résister aux sanctions occidentales

« Le dernier cycle de sanctions imposé à la Corée du Nord par l’ONU vise à cibler certains des principaux flux de revenus externes du pays […] Avec des interdictions restreignant le flux d’argent, le pays se tourne vers le bitcoin et d’autres crypto-monnaies pour financer leurs programmes, au lieu de subir de nouvelles pressions » rapporte Tiana dans une brève du 20 avril 2018 «La Corée du Nord pourrait contourner les sanctions de l’ONU en utilisant le bitcoin »

€CALYPSE NEWS
Note – Comme le PDG d’Instagram qui compte utiliser BitCoin pour résister à la répression russe (1), Kim Jung UN compte l’utiliser pour résister à la répression occidentale. Dans les deux cas, la tactique est probablement la même : pirater des plateformes d’échanges vulnérables de cryptos.

Lorsqu’on est en résistance contre un régime fasciste, il n’y a pas trente six solutions pour trouver l’argent indispensable à la lutte : c’est le piratage, les sabotages, les vols à mains armées de l’ennemi, de ses collabos et des imprudents.
Le Système est piégé: d'un côté, il ne peut pas règlementer les cryptos car cela deviendrait une menace existentielle pour son vieux système monétaire conventionnel; de l'autre, en ne règlementant pas les cryptos, il laisse la possibilité aux pirates et autres "terroristes", résistants ou pas, de s'en donner à coeur joie.

« ce pourrait être une stratégie dangereuse compte tenu de la volatilité actuelle du prix des crypto-monnaies », conclu Tiana. C’est vrai mais ce danger ne compte pas lorsqu’il faut sauver sa peau au quotidien. La résistance n’a pas de contrat d’assurance vie et n’est jamais affiliée en tant que telle à la sécu. EG

>> Lire aussi : 


(1) BitCoin pour résister à la répression russe contre Telegram (20/04/2018)

>> Mon fil info « CRYPTO » sur twitter

Bonnes lectures

___________ooo___________


La Corée du Nord pourrait contourner les sanctions de l’ONU en utilisant le bitcoin

Par Tiana, le 20 avril2018

https://coin24.fr/2017/09/20/coree-nord-pourrait-contourner-sanctions-de-lonu-utilisant-bitcoin/

Le dernier cycle de sanctions imposé à la Corée du Nord par l’ONU vise à cibler certains des principaux flux de revenus externes du pays. Une interdiction complète de tous les types de textile en Corée du Nord pourrait coûter au régime près d’un milliard de dollars et certains observateurs affirment que les Nord-Coréens ressentent déjà de la pression suite aux sanctions antérieures. Avec des interdictions restreignant le flux d’argent, le pays se tourne vers le bitcoin et d’autres crypto-monnaies pour financer leurs programmes, au lieu de subir de nouvelles pressions. D’ailleurs, il a été rapporté que le régime de Kim Jong-un vise les échanges de crypto-monnaies en Corée du Sud, avec au moins trois attaques réussies confirmées.

Utiliser les crypto-monnaies pour avoir une source de revenu viable

Selon Naeem Aslam, un commentateur de CNBC, Bloomberg et Forbes : « Le pays a intensifié ses efforts pour sécuriser plus de bitcoins et d’autres crypto-monnaies. La Corée du Nord dispose d’une armée de hackers qui ciblent constamment la Corée du Sud, qui reste une des plaques tournantes des crypto-monnaies. Cette stratégie pourrait aider le pays à contourner de nombreuses restrictions commerciales qui incluent également les nouvelles sanctions. » La Corée du Nord ne cherchant pas à mettre fin à leur programme d’essais nucléaires de sitôt, les États-Unis sont tenus de faire pression pour l’application de sanctions plus strictes et plus restrictives de la part de l’ONU. Cela pourrait forcer le régime déjà désespéré de Kim Jong-un à intensifier ses efforts de piratage.

Jusqu’où ira la Corée du Nord ?

À l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve d’autres attaques nord-coréennes sur les échanges de crypto-monnaies à part celles contre la Corée du Sud. Si d’autres cas finissent par apparaitre dans les médias, ce ne sera pas vraiment une surprise, car le pays pourrait viser plus loin pour se défaire de son isolement. Si c’est l’intention de Kim Jong UN, ce pourrait être une stratégie dangereuse compte tenu de la volatilité actuelle du prix des crypto-monnaies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Meilleurs voeux pour 2019

J'ai cessé provisoirement de publier sur €calypse depuis le 22 novembre 2018 ayant transféré mon activité sur fb : Adresse de ma page...