DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mercredi 25 avril 2018

Au Congrès US, Macron plaide pour la défense «des valeurs occidentales» face aux «nouvelles menaces »


« Après avoir évoqué les relations historiques qui lient la France et les Etats-Unis, il a plaidé pour la défense «des valeurs occidentales» face aux «nouvelles menaces» qui ont actuellement cours. Parmi les dangers pointés par le président français, le nationalisme. Les droits de l'homme sont la seule valeur pour construire ce nouvel ordre mondial » a déclaré Emmanuel Macron dans son discours au Congrès US du 25 avril 2018 «Devant le Congrès US, Macron critique le nationalisme et appelle à «réinventer le multilatéralisme» » 

€CALYPSE NEWS
Note – Les « valeurs occidentales » que défend le télégraphiste Macron sont celles de l’élite occidentale qui nous imposent leur ordre social inégalitaire via leur système de fausses monnaies que les peuples acceptent docilement (1) car, à force d’être manipulés par les médias aux ordres, ils ont perdu tout sens de responsabilité et ignorent même ce que signifie la souveraineté monétaire sans laquelle il n’y a pas de peuple libre et indépendant. EG

>> Lire aussi : 

(1) Tant que les peuples restent dociles et acceptent les fausses monnaies… (25/04/2018)

>> Mon fil info « MACRON » sur twitter  

>> Mon fil info "JUP" sur twitter

Bonnes lectures


 ____________ooo_____________

Devant le Congrès US, Macron critique le nationalisme et appelle à «réinventer le multilatéralisme»

RT, le 25 avril 2018


Au lendemain de sa rencontre avec le président américain Donald Trump, largement consacrée à l'actualité internationale, le président français tient un discours devant le Congrès des Etats-Unis, pour le dernier jour de sa visite diplomatique. 

Ce 25 avril, Emmanuel Macron s'exprime devant le Congrès des Etats-Unis. Son intervention, puis un peu plus tard un débat avec des étudiants, clôturent sa visite à Washington, lors de laquelle il a notamment rencontré le président américain Donald Trump. En conférence de presse, la veille, les deux dirigeants avaient notamment abordé le dossier syrien ou encore l'accord sur le nucléaire iranien. Ils avaient tenté d'afficher des positions proches malgré plusieurs divergences.

Plaidoyer pour le multilatéralisme 

Dès son entrée dans la salle du Congrès, le président français a été chaudement accueilli. Debout, les parlementaires américains lui ont offert une ovation de trois minutes.

Après avoir évoqué les relations historiques qui lient la France et les Etats-Unis, il a plaidé pour la défense «des valeurs occidentales» face aux «nouvelles menaces» qui ont actuellement cours. Parmi les dangers pointés par le président français, le nationalisme.

Les droits de l'homme sont la seule valeur pour construire ce nouvel ordre mondial

«Nous pouvons choisir l'isolement et le nationalisme [...] mais en fermant les portes au monde, nous ne l'empêcherons pas d'évoluer», a-t-il déclaré louant le rôle des organisations internationales à l'instar de l'ONU et de l'OTAN. «Personnellement je ne partage pas [...] toutes les illusions du nationalisme», a-t-il ajouté.

«Les droits de l'homme sont la seule valeur pour construire ce nouvel ordre mondial» a-t-il martelé tout en appelant au renforcement du multilatéralisme.

Economie, environnement : Emmanuel Macron appelle implicitement les Etats-Unis à changer de politique

Après la politique, le locataire de l'Elysée a livré sa vision de ce que devrait être l'économie mondiale. «Une guerre commerciale [...] ne correspond pas à notre histoire, à notre implication commune en matière de sécurité», a-t-il affirmé. Une déclaration en forme de critique adressée à Donald Trump et sa volonté de mettre en place des mesures restrictives sur le plan des échanges commerciaux.

Autre sujet de divergence entre Paris et Washington, l'environnement a longuement été abordé par Emmanuel Macron. Ce dernier a appelé son homologue américain à réintégrer le cercle des pays qui ont signé l'accord sur le climat lors de la COP 21 : «Je suis sûr qu’un jour les Etats-Unis reviendront vers nous et rejoindront l’accord de Paris. Je suis sûr que nous pourrons travailler ensemble pour atteindre avec vous les ambitions du pacte sur l’environnement. »

Les Fake news au menu du prochain G7 ? 

Par ailleurs, le chef de l'Etat est revenu sur les phénomène des Fake news : «Nous devrons lutter contre le virus des "fake news" [...] Corrompre l’information, c’est chercher à remettre en cause notre démocratie. Nous devons lutter contre la propagande terroriste qui diffuse son fanatisme sur Internet», a insisté le chef de l'Etat français.
«Je souhaite que cet élément soit au cœur du programme du G7, parce que cela menace nos droits et nos valeurs» a-t-il en outre ajouté. 

L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct »

« Mainz est, ou “était” devrait-on plutôt écrire, un lieutenant-colonel du Corps des Marines qui a été sanctionné d’une façon extraordinaire...