DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

jeudi 22 mars 2018

MasterCard accepterait de prendre en charge les cryptos non décentralisées soutenues par les gouvernements

« MasterCard vient de faire un pas en avant puisque le prestataire de services de paiement a déclaré qu’il serait sans doute bientôt possible d’utiliser sa carte de crédit pour payer avec de la crypto-monnaie... Mais cette décision concerne uniquement les crypto-monnaies soutenues par les gouvernements. Ainsi, les actifs numériques décentralisés ne seront pas pris en charge. Il faudra donc impérativement que ces monnaies virtuelles soient émises par une banque centrale pour être utilisables avec une MasterCard. » rapporte Amélie dans une brève du 22 mars 2018 «La société MasterCard est prête à se lancer dans l’aventure des crypto-monnaies »

€CALYPSE NEWS

Note – Cette info d’Amélie dans une brève du 22 mars 2018 est intéressante : MasterCard envisagerait, selon l’annonce du prestataire de service, la possibilité de prendre en charge des cryptos à condition qu’elles ne soient pas décentralisées et qu’elles soient soutenues par les gouvernements.

Comme les autorités indiennes, la SEC ou le G20 de la Finance et d’autres institutions comme Facebook, Google ou Twitter, MasterCard a bien compris la menace que font peser les cryptos sur le système monétaire conventionnel et les énormes bénéfices frauduleux qui pourraient lui échapper.

Si les déplorables et autres sans-dents se mettent à émettre eux-mêmes leurs monnaies et à faire leurs règlements de transaction (2), c’est la faillite assurée pour MasterCard et le système. Beaucoup d’argent reviendrait alors au service du bien commun des gueux que nous sommes (à leurs yeux).

Déjà, je suis curieux de savoir si MasterCard accepterait de prendre en charge le petro, la crypto du Vénézuela alors que Kraken Trump vient de signer un décret interdisant toute transaction avec le petro depuis le territoire américain.

Ensuite, je veux aussi savoir si MasterCard soutiendrait le cryptorouble, la future monnaie nationale de V Poutine ? Je précise que concernant le cryptorouble, il est probable qu’il ne sera pas une application BlockChain mais Dag, la technologie du graphe orienté acyclique, une technologie post-BlockChain actuellement en phase bêta testée avec l'application Iota.

Enfin, et c’est le plus fondamental, une crypto non décentralisée n’est plus une crypto. Il peut s’agir que d’une monnaie virtuelle mais elle n’aura jamais le même statut ni les mêmes richesses créatives pour entreprendre souverainement qu’une vraie crypto décentralisée.

La déclaration de MasterCard indique un affolement du groupe qui sent sa fin possible, sinon probable, puis qu’avec les vraies cryptos, nous n’avons plus besoin de ce groupe pour gérer notre monnaie de gueux.

EG

Nota : pour m’aider à mener cette "révolution" descryptos (sic Mr BitCoin)  (4) en vous partageant mes infos et mes analyses sur ce thème et en développant mon projet de « Jardin urbain permaculturel », (suivre les nombreux liens aux pieds de l'article), j’accepte vos dons en BitCoin, Ethereum et BitCoin Cash.
Voici le code QR de mon portefeuille virtuel auquel vous pouvez me les envoyer: 
:1GT2vByV14JzFDDSwbeZ5dmJrMjqooiaoj
Si vous ne savez pas comment procéder, consulter cette page sur €calypse News et visionnez le tuto-vidéo en français qui vous expliquera tout, c’est très simple. EG 

>> Lire aussi :

(1) Les autorités indiennes n’ont pas réussi à comprendre et à maitriser BitCoin (16/03/218)

(2) Cryptos >> Pas de règlementation en vue au G20 de Buenos Aires (20/03/2018)

(3) Une cryptomonnaie est une monnaie « cachée » qui intègre l’utilisateur dans le processus d’émission et de règlement des transactions (22/03/2018)

>> Mon fil info « CRYPTO » sur twitter

Bonnes lectures
_________________ooo______________

La société MasterCard est prête à se lancer dans l’aventure des crypto-monnaies

Amélie, le 22 mars 2018


Le géant mondial des cartes de crédit envisage de prendre part à l’aventure des crypto-monnaies. En effet, le porte-parole a annoncé que la société MasterCard était prête à prendre en charge les monnaies numériques soutenues par les gouvernements.

Des conditions restrictives

Les sociétés de cartes de crédit sont très discrètes et frileuses quant aux crypto-monnaies. Pourtant, MasterCard vient de faire un pas en avant puisque le prestataire de services de paiement a déclaré qu’il serait sans doute bientôt possible d’utiliser sa carte de crédit pour payer avec de la crypto-monnaie. Cependant, plusieurs conditions seront imposées au client.

En effet, le géant des cartes de crédit a annoncé être prêt à envisager la prise en charge de monnaies numériques. Mais cette décision concerne uniquement les crypto-monnaies soutenues par les gouvernements. Ainsi, les actifs numériques décentralisés ne seront pas pris en charge. Il faudra donc impérativement que ces monnaies virtuelles soient émises par une banque centrale pour être utilisables avec une MasterCard.

Une décision importante

Ari Sarker, le co-président de la société MasterCard en Asie et Pacifique, est sorti du silence pour s’expliquer sur cette décision très importante : « Si certains gouvernements envisageaient de créer une monnaie numérique nationale, nous serions très heureux de les examiner avec la plus grande attention. Tant que celle-ci est soutenue par un organisme de réglementation […] et qu’elle n’est pas anonyme, elle répond aux exigences réglementaires. Je pense qu’il serait, pour nous, très intéressant de les étudier. »

Pour l’instant, de nombreux gouvernements craignent ces crypto-monnaies qui sont synonymes d’anonymat et de dangers pour les épargnants. Mais plusieurs pays envisagent de mettre en place une devise numérique comme en Russie avec le CryptoRouble par exemple. Cependant, c’est loin d’être le cas partout, trois grandes banques américaines ayant décidé d’interdire leurs clients d’avoir recours à leurs cartes de crédit pour acheter de la crypto-monnaie.
La société MasterCard pourrait donc se laisser tenter par certaines crypto-monnaies, mais la prudence est de mise et aucune décision n’a été officiellement prise à ce jour.

Syrie : il n'y aura pas de nouvelle opération militaire à Idlib [pour l’instant]

« Il n'y aura pas de nouvelle opération militaire à Idlib, a déclaré ce lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou […] Mosc...