€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mercredi 28 février 2018

Syrie : soutenir les djihadistes alliés à Al-Qaida oblige la France à assumer ses responsabilités en respectant son vote à l’ONU



« L’AFP quant à elle et les médias français en général n’ont pas entendu les déclarations du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en présence de Jean-Yves Le Drian. « Ceux qui influent sur les terroristes qui bombardent Damas doivent assumer leur responsabilité et comprendre l’importance de s’engager à appliquer des résolutions du Conseil de sécurité », a-t-il déclaré dans une allusion transparente à la France, dont plusieurs officiers encadrent les jihadistes d’Al-Qaïda dans la Ghouta orientale. » écrit Thierry Meyssan dans un billet du 28 février 2018 «Jean-Yves Le Drian et la Syrie ».



€CALYPSE NEWS
Note – Ce billet de Thierry Meyssan remet les points sur les « i » concernant les agissements de la France en Syrie et la manière dont nos médias, en particulier Le Monde (1), falsifient la réalité.
Assumer ses responsabilité, pour la France, cela signifie d'ordonner à ses propres djihadistes de cesser de tirer sur les civils qui tentent d'évacuer la Ghouta orientale via les couloirs humanitaires votés par la France à l'ONU.
Que la France fasse comme les Américains qui envoient leurs propres soldats évacuer par hélicoptère leurs propres terroristes. Mais la France en a-t-elle les moyens? La France a-t-elle les moyens de sa géopolitique terroriste?

Ce n’est pas un scoop mais, en substance, il s’agit de la manière dont notre pays s’engage dans la nouvelle guerre mondiale en se masquant derrières des terroristes (2).

C’est assurément la meilleure façon de s’en prendre plein la poire car la guerre qui se prépare ne se gagnera pas en comptant sur des gens qui changent de camp plus souvent que de chemise (3) et ils n’hésiteront pas à nous tirer dessus si leur survie en dépend où s'ils gagnent plus d'argent avec un autre patron.

EG


>> Lire aussi : 

(1) Syrie : Le Drian à Moscou pour négocier la libération de nos 250 djihadistes liés à Al-Qaida piégés dans la Ghouta (28/02/2018)

(2) Syrie : « Je souffre pour les victimes exécutées lâchement par nos alliés soudards et terroristes » (27/02/2018)

(3) Daesh (Les Frères musulmans) : il est très difficile pour les Occidentaux d’abandonner un instrument si utile à leur stratégie (13/02/2018)

>> Mon fil info « MACRON » sur twitter

Bonnes lectures
________ooo________


Jean-Yves Le Drian et la Syrie

 

Par Thierry Meyssan, le 28 février 2018


Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu à Moscou le 27 février 2018. La presse française a présenté cette visite comme un effort de Paris en faveur des populations syriennes de la Ghouta orientale. En réalité, cette rencontre était prévue de longue date dans le cadre des relations culturelles entre les deux pays.

M. Le Drian a profité de son déplacement pour observer que les trois principaux groupes armés présents dans la Ghouta, Aylaq al-Rahmane, Jaich al-Islam et Ahrar al-Cham, avaient écrit au président du Conseil de sécurité des Nations unies pour l’assurer de leur participation à la cessation des hostilités. Pour être plus précis, il a parlé de « leur acceptation de la trêve humanitaire », ce qui n’est juridiquement pas exactement la même chose. « Il importerait que le régime de Bachar al-Assad le dise aussi », a-t-il ajouté.

M. Le Drian semble ignorer que Damas n’est pas le régime d’un individu particulier, mais est enregistré à l’Onu sous la dénomination « République arabe syrienne ». Il ne semble pas avoir été informé par son représentant que celui de la Syrie, l’ambassadeur Bachar Ja’afari, a présenté au nom de son gouvernement l’accord de Damas sur la Résolution 2401.


______________________________

L’AFP quant à elle et les médias français en général n’ont pas entendu les déclarations du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en présence de Jean-Yves Le Drian. « Ceux qui influent sur les terroristes qui bombardent Damas doivent assumer leur responsabilité et comprendre l’importance de s’engager à appliquer des résolutions du Conseil de sécurité », a-t-il déclaré dans une allusion transparente à la France, dont plusieurs officiers encadrent les jihadistes d’Al-Qaïda dans la Ghouta orientale.
____________________________________ 


L’AFP quant à elle et les médias français en général n’ont pas entendu les déclarations du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en présence de Jean-Yves Le Drian. « Ceux qui influent sur les terroristes qui bombardent Damas doivent assumer leur responsabilité et comprendre l’importance de s’engager à appliquer des résolutions du Conseil de sécurité », a-t-il déclaré dans une allusion transparente à la France, dont plusieurs officiers encadrent les jihadistes d’Al-Qaïda dans la Ghouta orientale.

Depuis le début de la cessation des hostilités, décidée par le Conseil de sécurité, les trois groupes ayant écrit leur approbation au président du Conseil bombardent sans interruption la route qui pourrait permettre aux civils de fuir la zone.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

WW3 : COVID-19, LA VACCINATION PAR ARNm PREPARE LE TERRAIN A UNE ATTAQUE FINALE DU PCC CONTRE L’OCCIDENT

  WW3 : COVID-19, LA VACCINATION PAR ARNm PREPARE LE TERRAIN A UNE ATTAQUE FINALE DU PCC CONTRE L’OCCIDENT Jeudi 18 mars 2021 à 05h00 (3...