€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mercredi 28 février 2018

J Powel vient de confirmer que la FED veut un nouveau krach financier



« Jerome Powell vient de parler ! C’était sa première intervention devant le Congrès depuis sa nomination à la FED par Donald Trump. « Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a dressé un tableau optimiste de l’économie des États-Unis et confirmé mardi que la FED allait poursuivre ses hausses de taux graduelles. » écrit Charles Sannat dans son Edito du 28 février 2018 «« Jerome Powell de la FED continuera à relever les taux d’intérêt !! »


€CALYPSE NEWS
Note – Dans son Edito du jour, Charles Sannat déduit de cette volonté réaffirmée hier, mardi 27 février 2018, par Jérome Powel de continuer à relever les taux d’intérêt que « Pour le moment, « ils » y vont au krach, ils le veulent et rien ne semble les détourner de cet objectif. Le fait de maîtriser l’inflation n’étant qu’une excuse » (1)

Comme l’expliquait il y a cinq ans le professeur Heinrich Wohlmeyer, « Celui qui ose actuellement nommer la triade infernale guerre financière – guerre civile –guerre mondiale se voit immédiatement traiter de conspirationniste et/ou de prophète de l’apocalypse ou des deux, en tout cas de perturbateur encombrant ».

Pour ma part, j’assume cette sorte de conspirationnisme et je ne cesse de montrer, sur ce site, qu’il y a un lien entre la guerre financière que prépare la FED via l’augmentation de ses taux et la guerre civile ou plutôt ce qu’on nous montre comme des guerres civiles pour la démocratie (2) aussi bien en Syrie, en Ukraine ou au Yemen par exemple et qui sont, en réalité, des agressions occidentales contre le bloc révisionniste eurasiatique (Russie + Chine).

Cette guerre financière de la FED et les agressions occidentales en des points géostratégiques cruciaux pour contrer la montée en puissance du bloc ennemi sont les préludes à une troisième guerre mondiale entre le bloc occidental déclinant et le bloc eurasiatique émergent.

Cette troisième guerre mondiale a été actée à la Conférence sur la sécurité de Munich le 17-18 février 2018. Un mois plus tard, le 18 mars 2018, Poutine sera réélu et changera radicalement sa politique internationale : puisque la guerre est voulue, incontournable et inexorable, avoir peur et reculer est le meilleur moyen de la perdre. Ce n’est pas dans le tempérament de Poutine et s’il est réélu le 18 mars, ce ne sera pas pour se débiner.

EG

>> Lire aussi : 

(1) Comprendre les mécanismes de création volontaire de crise est économiquement essentiel, démocratiquement indispensable (VIDEO) (27/02/2018)

(2) Si l’on veut bien prendre un peu de recul… (27/02/2018)

(3) La situation syrienne va obliger Poutine, à partir du 18 mars, à complètement modifier sa politique (26/02/2018)

>> Mon fil info « TRUMP » sur twitter
Bonnes lectures
________________ooo______________

« Jerome Powell de la FED continuera à relever les taux d’intérêt !! »

 L’édito de Charles SANNAT, le 28 février 2018

 
Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Bon, comme vous l’avez compris, et comme j’ai pu vous l’expliquer en long en large et presque en travers dans l’édito d’hier intitulé la nouvelle vague, la prochaine crise a de fortes chances d’être causée par la montée des taux aux États-Unis, comme à chaque fois.

En 2007/2008, on a expliqué que c’était la crise des « subprimes » mais en réalité les « subprimes », qui étaient ces crédits à risque proposés aux ménages fragiles américains, n’ont connu des défauts de remboursement massifs que parce que les taux d’intérêt avaient été augmentés massivement par la FED (la Banque centrale américaine) et que tous ces emprunteurs l’étaient à taux… variables.

Les taux d’intérêts, c’est-à-dire le prix de l’argent, guident l’économie et c’est normal. Le prix de l’argent, le coût de l’argent, est évidemment le prix des prix, le prix maître qui décide de tout. Les agents économiques décident d’acheter, d’investir, de placer, en fonction du prix de l’argent, donc des taux d’intérêt.

Jerome Powell vient de parler !

___________________


C’était sa première intervention devant le Congrès depuis sa nomination à la FED par Donald Trump.

« Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a dressé un tableau optimiste de l’économie des États-Unis et confirmé mardi que la FED allait poursuivre ses hausses de taux graduelles. »
____________________________________



C’était sa première intervention devant le Congrès depuis sa nomination à la FED par Donald Trump.

« Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a dressé un tableau optimiste de l’économie des États-Unis et confirmé mardi que la FED allait poursuivre ses hausses de taux graduelles. »

Pour le gouverneur Powell, nous avons une “croissance économique forte” dopée par “une politique budgétaire devenue plus stimulante”.
Du coup, l’inflation devrait “monter” et les salaires, “accélérer aussi”.
Pour Powell, « la récente volatilité des marchés » (comprenez par là le mini-krach qui a eu lieu et qui résonne comme un premier grand coup de semonce) « n’a pas altéré la bonne orientation des conditions financières ».

Powell décrit une économie américaine qui nagerait dans le bonheur, et une économie mondiale baignant dans un océan de prospérité.
« Le solide marché de l’emploi devrait continuer à soutenir la croissance des revenus et dépenses des consommateurs, une solide expansion chez nos partenaires commerciaux devrait faire croître les exportations américaines et le bon moral des entreprises va continuer à doper les investissements. »

Pour le moment, « ils » y vont au krach, ils le veulent et rien ne semble les détourner de cet objectif. Le fait de maîtriser l’inflation n’étant qu’une excuse. Les propos de Powell ne nous auront donc pas appris grand-chose mais une chose importante : il continue la politique de remontée des taux initiée par Janet Yellen et annoncée par Ben Bernanke. Il n’est pas illogique de mettre fin à une politique monétaire de taux zéro. Il est nettement plus illogique de croire que tout se passera bien.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

WW3 : COVID-19, LA VACCINATION PAR ARNm PREPARE LE TERRAIN A UNE ATTAQUE FINALE DU PCC CONTRE L’OCCIDENT

  WW3 : COVID-19, LA VACCINATION PAR ARNm PREPARE LE TERRAIN A UNE ATTAQUE FINALE DU PCC CONTRE L’OCCIDENT Jeudi 18 mars 2021 à 05h00 (3...