€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

vendredi 18 août 2017

La Corée du Nord pourrait faire face à des «conséquences militaires dures», si elle engage les hostilités



« La Corée du Nord pourrait faire face à des «conséquences militaires dures», si elle engage les hostilités et décide de tirer ses missiles vers les États-Unis, a déclaré le ministre américain de la Défense, Jim Mattis » rapporte Sputnik citant le ministre américain de la Défense dans une brève du 18 août 2017 à lire ci-dessous.
 
Bonne lecture

_________oooo_________

Les États-Unis prêts à abattre tout objet menaçant tiré par la Corée du Nord

Sputnik, le 18 août 2017

https://fr.sputniknews.com/international/201708181032687398-coree-nord-usa-missiles/

Au cas où Pyongyang déciderait de tirer des missiles vers les Etats-Unis, le Pentagone pourrait «très vite» déterminer leur cible et les abattre en cas de nécessité. Du moins, c’est ce qu’estime le ministre américain de la Défense.

La Corée du Nord pourrait faire face à des «conséquences militaires dures», si elle engage les hostilités et décide de tirer ses missiles vers les États-Unis, a déclaré le ministre américain de la Défense, Jim Mattis
«S'ils tirent sur les Etats-Unis, on pourrait très rapidement avoir une guerre», a-t-il également déclaré à la presse, ajoutant que les États-Unis essaieraient d'abattre tout objet menaçant s'approchant de l'île de Guam.
Il a cependant refusé de préciser si Washington détruirait un missile passant simplement près de Guam, sans directement menacer l'île américaine située dans le Pacifique.

«Je vais conserver l'ambiguïté là-dessus, je ne peux pas dire comment on réagirait dans chaque cas de figure», a-t-il expliqué.

«Nous défendrons notre pays contre n'importe quelle attaque, à n'importe quel moment, de n'importe quel endroit», a cependant assuré M. Mattis, précisant que «les choses sérieuses commenceront» si Pyongyang décidait de mettre ses menaces à exécution et d'attaquer les États-Unis.

La Corée du Nord a menacé la semaine dernière de tirer quatre missiles en direction de Guam après la promesse du président américain Donald Trump de répondre par «le feu et la colère» à toute future menace nord-coréenne.

Les tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, à leur comble il y a quelques jours, se sont apaisées cette semaine. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a décidé de ne pas mettre à exécution pour l'instant son projet de tir de missiles sur le territoire américain de Guam, un choix jugé «sage» par Donald Trump.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

DEEP-STATE : DUPEE, L’ARMEE ARRÊTE UNE COPIE CARBONE DE NANCY PELOSI

    Dimanche 9 mai 2021 à 04h20 (350) par Eric Gaillot – Dans une note (1) du 7 mai 2021 via RRN, Michael Baster nous rapporte que, dans le...