€CALYPSE NEWS

vendredi 4 août 2017

C'est le seul moyen pour moi de faire éclater la vérité !



«Je parie que vous n'avez pas entendu parler de tout ce que le président a accompli cette semaine. Il y a tellement de fausses informations par ici.» C'est par ces mots que Laura Trump, belle-fille du président américain, a commencé un tout nouveau bulletin d'information présenté comme hebdomadaire, et relayé par Donald Trump sur sa propre page Facebook le 30 juillet. ( ) Dans un tweet daté du 1er août, le président américain a semblé justifier son choix de lancer ce nouveau programme médiatique : «Seuls les médias [qui répandent] des fausses informations et les ennemis de Trump veulent me faire arrêter les réseaux sociaux ([utilisés par] 110 millions de gens). C'est le seul moyen pour moi de faire éclater la vérité !», avait-il riposté » rapporte RT dans un article du 4 août 2017 à lire ci-dessous.



«Real news» : le camp Trump lance sa propre web-émission pour contrer les médias traditionnels

Donald Trump a diffusé une courte émission sur sa page Facebook, dans laquelle une présentatrice revient sur ses victoires politiques de la semaine. Le but affiché de la démarche est de contrer la mauvaise publicité des médias dits «mainstream». 

«Je parie que vous n'avez pas entendu parler de tout ce que le président a accompli cette semaine. Il y a tellement de fausses informations par ici.» C'est par ces mots que Laura Trump, belle-fille du président américain, a commencé un tout nouveau bulletin d'information présenté comme hebdomadaire, et relayé par Donald Trump sur sa propre page Facebook le 30 juillet.

Seule face à la caméra, sur un fond bleu constellé d'adresses mail et de logos faisant référence à Donald Trump et à son vice-président Mike Pence, la présentatrice égrène sans coupure ni changement de cadre chaque «victoire» du locataire de la Maison Blanche. Redistribution du salaire présidentiel, chômage historiquement bas, réindustrialisation et hommage aux vétérans sont au menu de cette première émission, ponctuée par des commentaires élogieux à l'égard du chef d'Etat.

«C'est un président qui a fait passer l'Amérique avant lui-même, j'en suis vraiment fière !», s'extasie la présentatrice, après avoir fait état du don du salaire présidentiel aux parcs nationaux et aux administrations en charge de l'éducation. L'émission se termine sur une des affiches de campagne de Donald Trump et de son colistier Mike Pence en 2016, accompagnée de son célèbre slogan : «Make America great again !»
Visionnée plus de 2,2 millions de fois sur la page officielle du président américain à l'heure où ces lignes sont écrites, le programme semble avoir trouvé son public. «Trump est le SEUL à se battre pour les Américains qui travaillent dur», peut-on lire sur un commentaire «liké» par plus de 5 000 personnes.

Cette initiative du président des Etats-Unis intervient dans le cadre d'une relation de plus en plus conflictuelle entre la presse et la Maison Blanche, qui utilise de façon intensive les réseaux sociaux pour répondre à ses détracteurs.  

Avec la cryptomonnaie blockchain, les grands banquiers tendent un piège mortel aux responsables politiques

cryptomonnaie blockchain «  S’agissant de la cryptomonnaie blockchain, il faut comprendre que plus il y aura de prétendants au « mi...