dimanche 16 juillet 2017

Un grand nombre d’Américains (et d’Européens) se rapproche du terrible jour où tout sera parti



« Un grand nombre d’Américains doivent être dépassés, surtout les gens qui avaient l’habitude de travailler et d’être payés pour cela. Chacun d’entre eux est un Illinois en sursis [walking Illinois pour Walking Dead, la série télévisée, NdT], faisant face chaque jour, à l’aube naissante, a une plus grande charge de problèmes, avec plus de choses qu’ils ne peuvent pas payer, et se rapprochant du terrible jour où tout sera parti, chaque meuble, chaque bibelot, le toit sur la tête, et plus particulièrement la conviction qu’ils vivent dans une société juste et décente » écrit James Howard Kunstler pour conclure son article du 30 juin 2017 à lire ci-dessous.

Bonne lecture

____________oooo____________

Quand la cohésion nationale s’éloigne

Par James Howard Kunstler – Le 30 juin 2017 – Source kunstler.com

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.fr/quand-la-cohesion-nationale-seloigne

Qui a besoin de la Russie quand Tweety-l-oiseau-en-chef pirate sa propre présidence pour en faire une vaste plaisanterie mondiale ? Ou du moins, ce pourrait en être une si les États-Unis n’étaient pas une menace pour l’ordre international, et pour lui-même, en passant. Il est intéressant de noter que le 25e amendement permet de virer un président en poste en raison d’une incompétence ou d’un handicap, mais pas pour être simplement embarrassant pour le pays.
Tout ce qu’il faut, c’est que le flux de « liquidités » s’arrête et avant que vous ayez eu le temps de vous retourner, il n’y aura plus de nourriture dans les supermarchés parce que tout dans notre économie du ‘juste-à-temps’ est calibré de façon exquise en ‘attente d’être sûre d’être payée’, et tant que cela va, tout va.

Ils peuvent se jeter sur lui de toute façon avec le 25e, d’autant plus que le système financier va morfler plus tard cette année, car cette fois, contrairement à 2008, les interventions de la banque centrale ne serviront pas à sauver ce système de fausse monnaie après neuf ans d’interventions antérieures de la banque centrale. Tout ce qu’il faut, c’est que le flux de « liquidités » s’arrête et avant que vous ayez eu le temps de vous retourner, il n’y aura plus de nourriture dans les supermarchés parce que tout dans notre économie du ‘juste-à-temps’ est calibré de façon exquise en ‘attente d’être sûre d’être payée’, et tant que cela va, tout va.

Ensuite, la question se pose : eh bien, ne pouvez-vous pas juste réinitialiser les flux de liquidité ? Ce n’est pas possible lorsque le processus nécessite un autre acte magique abracadabrantesque consistant à invoquer X milliers de milliards de dollars absolument à partir de rien alors que les X milliers de milliards précédents créés à partir absolument de rien se précipitent à une vitesse astronomique dans le trou noir du « deleveraging » parce qu’on a découvert que les crédits sur lesquels ils étaient fondés ne pourront jamais être remboursés, pas dans cet univers dans ni aucun univers comme celui-ci. En un mot, ils ne valent plus rien.

Le problème avec ce type de solution basée sur la création de liquidité pour le « deleveraging » est qu’il conduit rapidement à ce que l’argent devienne sans valeur.


Le « deleveraging » est le terme poli que les économistes donnent à votre richesse  nette qui s’évapore rapidement. La liquidité est le terme poli pour le cash et les éléments libellés dans cette monnaie qui peuvent facilement être transformés en cash. Le problème avec ce type de solution basée sur la création de liquidité pour le « deleveraging » est qu’il conduit rapidement à ce que l’argent devienne sans valeur.

Un aperçu des attractions à venir se déroule actuellement dans l’Illinois – bientôt rejoint par le Connecticut, la Californie, le Kentucky et de nombreux autres États en faillite. L’Illinois a les poches vides. Il ne peut pas payer les entrepreneurs qui réparent des choses comme les routes et les égouts pluviaux ou fournir la nourriture dans les prisons. C’est plus de 200 milliards de dollars d’obligations de retraite qui ne seront jamais honorés. Son système Medicaid est un désastre. Il n’a même pas assez de cash en main pour payer les gagnants de la loterie (qu’est devenu l’argent payé à la loterie par ces idiots qui ne gagnent jamais et qui est censé être utilisé pour payer les gagnants ?). La législature de l’État n’a pas voté de budget depuis trois ans.

Le gouverneur et le maire de Chicago, comme tout ceux nominalement en charge, n’ont aucune idée de ce qu’ils vont faire à ce sujet. Pensez-vous que le gouvernement fédéral va simplement intervenir et sauver la mise ? Ils devraient renflouer tous les autres états fondateurs et cela ne se produira pas, en particulier avec ce même gouvernement fédéral sur le point de manquer lui même d’argent liquide, s’il ne résout pas la controverse sur le plafond de la dette qui pourrait juste lui permettre d’emprunter plus d’argent en émettant des obligations du Trésor qui sont instantanément achetées par la Réserve fédérale – qui, bien sûr, n’est pas une agence gouvernementale officielle, mais un consortium de banques privées qui s’est engagé à gérer l’argent de la nation.

Nous faisons simplement ce que nous faisons toujours : partir en vacances. sortir la salade de pommes de terre et les Bud Lites [Budweiser, marque de Bière américaine, NdT] – au moins pour ceux qui ont encore assez de magie dans leurs MasterCards pour acheter ces fournitures de fête.


Commencez-vous à voir les contours du bordel croissant comme une mauvaise lune pendant la saison des récoltes de 2017 ? Les Américains, dans l’ensemble, n’ont pas la plus petite idée de la faiblesse et de la fragilité des arrangements financiers de la nation, pas plus que la moyenne des enfants de huit ans du pays n’en a pour expliquer pourquoi une équipe de recouvrement est en train de saisir la Ford-F150 de papa. Nous faisons simplement ce que nous faisons toujours : partir en vacances. sortir la salade de pommes de terre et les Bud Lites [Budweiser, marque de Bière américaine, NdT] – au moins pour ceux qui ont encore assez de magie dans leurs MasterCards pour acheter ces fournitures de fête.

Un grand nombre d’Américains doivent être dépassés, surtout les gens qui avaient l’habitude de travailler et d’être payés pour cela


Un grand nombre d’Américains doivent être dépassés, surtout les gens qui avaient l’habitude de travailler et d’être payés pour cela. Chacun d’entre eux est un Illinois en sursis [walking Illinois pour Walking Dead, la série télévisée, NdT], faisant face chaque jour, à l’aube naissante, a une plus grande charge de problèmes, avec plus de choses qu’ils ne peuvent pas payer, et se rapprochant du terrible jour où tout sera parti, chaque meuble, chaque bibelot, le toit sur la tête, et plus particulièrement la conviction qu’ils vivent dans une société juste et décente.

Des contraintes et des tensions sont là dehors, et le temps où on était une nation d’idiots irresponsables approche de son terme.

Donc, je me demande ce que nous allons faire avec Tweety-l-oiseau-en-Chef à la Maison-Blanche alors que la cohésion nationale s’éloigne. Des contraintes et des tensions sont là dehors, et le temps où on était une nation d’idiots irresponsables approche de son terme. Ce qui est le plus triste : On ne s’est même pas amusé tant que ça le temps que ça a duré.

James Howard Kunstler