dimanche 30 juillet 2017

Nous avons bien démontré la capacité de notre pays à assurer la stabilisation de la situation dans la région



« Pour riposter au dernier tir de missile balistique, effectué par Pyongyang le 28 juillet, Tokyo et Washington ont organisé des exercices militaires conjoints… « Nous avons bien démontré le haut degré de volonté ainsi que la capacité de notre pays à assurer la stabilisation de la situation dans la région», a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères et ministre japonais de la Défense en intérim Fumio Kishida » rapporte Sputnik dans une brève du 30 juillet 2017 à lire ci-dessous.
 
Bonne lecture

____________oooo____________

Riposte à Pyongyang: Tokyo et Washington mènent des exercices militaires conjoints

Sputnik, le 30 juillet 2017


Des exercices militaires conjoints ont été réalisés par le Japon et les États-Unis en réponse au dernier tir de missile balistique effectué par la Corée du Nord, a communiqué le ministre japonais des Affaires étrangères et ministre de la Défense en intérim Fumio Kishida.

Pour riposter au dernier tir de missile balistique, effectué par Pyongyang le 28 juillet, Tokyo et Washington ont organisé des exercices militaires conjoints.

«Dans le contexte actuel sur le plan de la sécurité, après le dernier tir du missile balistique, réalisé le 28 juillet par la Corée du Nord, nous avons renforcé les moyens de dissuasion et de résistance de l'alliance américano-japonaise. En outre, nous avons bien démontré le haut degré de volonté ainsi que la capacité de notre pays à assurer la stabilisation de la situation dans la région», a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères et ministre japonais de la Défense en intérim Fumio Kishida.
Deux bombardiers stratégiques américains B-1 ainsi que deux chasseurs japonais F2 ont pris part dans les manœuvres. Ils sont survolé le territoire allant de la partie est de l'île Kyūshū, au sud-est du Japon, jusqu'à l'espace aérien situé dans la région de la péninsule de Corée. Les avions américains ont poursuivi le vol, au cours duquel ils ont été rejoints par les forces aériennes de la Corée du Sud.

La Corée du Nord a testé un missile balistique intercontinental (ICBM) dans la nuit du 27 au 28 juillet. Le missile qui a volé pendant 45 minutes et est tombé en mer du Japon n'a pas causé de dégâts, selon Yoshihide Suga, secrétaire général du cabinet nippon des ministres, qui a qualifié ce tir de flagrante violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu.

À Séoul, on estime que le missile testé ce vendredi est plus sophistiqué que celui tiré le 4 juillet et serait intercontinental.

Personne n’a retenu la leçon donnée par l’effondrement des subprimes en 2007

« … personne n’a retenu la leçon donnée par l’effondrement des subprimes en 2007 . Pas les ménages américains qui s’endettent à nouveau pou...