€CALYPSE NEWS

dimanche 9 juillet 2017

G20 : Trump et Poutine pour la création d’une unité de sécurité informatique anti-piratage électoral



« Le président américain Donald Trump est revenu dans une série tweet sur l'échange qu'il a eu avec Vladimir Poutine lors du sommet du G20 à Hambourg. Il a notamment confirmé les dires du président russe sur la volonté des deux Etats de coopérer pour garantir la sécurité du cyber-espace » avec « la création d'une unité de sécurité informatique impénétrable pour prévenir tout piratage lors des élections » rapporte françaisrt.com dans un article du 9 juillet 2017 à lire ci-dessous. 

Bonne lecture

______________oooo_____________


La cybersécurité au menu de sa rencontre avec Vladimir Poutine, selon Donald Trump

https://francais.rt.com/international/40752-trump-assure-avoir-discute-poutine

Sur le réseau social Twitter, Donald Trump a confié qu'il avait discuté avec Vladimir Poutine de la création d'une unité de sécurité informatique impénétrable pour prévenir tout piratage lors des élections.

Le président américain Donald Trump est revenu dans une série tweet sur l'échange qu'il a eu avec Vladimir Poutine lors du sommet du G20 à Hambourg. Il a notamment confirmé les dires du président russe sur la volonté des deux Etats de coopérer pour garantir la sécurité du cyber-espace.

«[Vladimir] Poutine et moi avons discuté de la création d'une unité de sécurité informatique impénétrable pour que le piratage des élections et plein d'autres mauvaises choses soient empêchées», a écrit Donald Trump sur le réseau social.

Revenant sur la supposée ingérence russe dans les élections américains, le locataire de la Maison Blanche a expliqué qu'il avait demandé au maître du Kremlin «deux fois avec insistance» si Moscou avait tenté de s'en mêler. «Il a nié avec véhémence», a précisé Donald Trump, ajoutant que lui même avait déjà donné son avis sur la question.

Donald Trump a en outre rappelé que les deux pays et la Jordanie avaient conclu un accord pour la création d'une zone de cessez-le-feu dans le Sud-Ouest de la Syrie, «qui va sauver des vies». «Il est temps d'aller de l'avant pour travailler de façon constructive avec la Russie», a-t-il conclu.

Il a enfin confié que les sanctions n'avaient pas été au menu des discussions, ajoutant que rien ne serait fait tant que les crises syrienne et ukrainienne ne seraient pas résolues.

Après leur première rencontre en marge du G20 – qui a duré plus de deux heures au lieu de la demi-heure initialement prévue – les deux chefs d'Etat avaient souligné leur satisfaction.

Le président américain avait expliqué que leur entretien avait été «formidable», l'estimant «très fructueux», et son homologue russe avait affiché sa confiance sur une amélioration de la relation entre Moscou et Washington.

La révolution robotique, c’est maintenant et le carnage sur l’emploi, c'est tous les jours

Le revenu universel ? «  Le débat sur les conséquences de la « robolution », c’est-à-dire de la révolution robotique qui en est à ...