mardi 20 juin 2017

Loi de moralisation : une arme de destruction politique massive aux mains de Macron


Comme je l’ai développé ICI, le modus operandi des comploteurs macronistes pour éliminer ceux qui doivent l’être parce qu’ils ne se soumettent pas complètement à la ligne du parti unique LREM consiste à les menacer d’être mis en examen pour cause d’emplois fictifs d’assistants parlementaires. C’est ce qui a causé la chute de Fillon au second tour de la présidentielle mais c’est maintenant ce qui cause la démission de Goulard et de Sarnez et met en difficulté le Garde des Sceaux, Bayrou.

Lorsque la loi sur la moralisation et la transparence sera votée, ils seront nombreux qui tomberont automatiquement sous le coup de cette loi puisque cette pratique des assistants parlementaires masquant en réalité des emplois fictifs sont pléthoriques dans tous les partis traditionnels. En même temps, il se trouve que LREM - étant au départ un mouvement 2.0 créée à partir de rien avec des membres sans passé politique – se trouve par avance complètement à l’abri de cette loi sur la transparence, y compris son leader, le président Macron.

LREM est donc une sorte de parti OGM immunisé dans ses gènes contre toute contamination via les emplois fictifs. Ses membres sont de purs produits de « la société civile », c’est-à-dire des cadres supérieurs et des dirigeants politiquement vierges de toutes traces d’infection parasitaire. Ils sont immunisés par avance.

La loi sur la transparence est donc une arme de destruction massive aux mains de Macron qui a ainsi droit de vie ou de mort politique sur presque tous ceux qui ont un passé politique. Même en cas de non contamination individuelle avérée, il suffit à Macron de lancer son modus operandi via les grands médias et quelques juges politisés sur le parti auquel appartient la victime pour semer le doute dans l’opinion publique et fragiliser le parti en question qui va lui-même pousser la victime à démissionner sur le champ sans autres procès.

C’est vraiment de la belle ouvrage, d’une perversion absolue et sans parade.

Une Amérique chaotique, celle qui nous attend dans si peu de temps...

« James Howard Kunstler nous dit des événements et de ce qu’il voit de l’avenir immédiat de son pays... “Immédiat”, en effet, car dans ...