mardi 2 mai 2017

J – 5 : Napoléon et Clémenceau convoqués par Le Pen pour défendre et sauver (à nouveau) la France



Accusée d’avoir plagié lors de son meeting de Villepinte un discours de Fillon – comme l’a fait Mélania avec un discours de Michèle -, Le Pen a convoqué deux grandes figures de l’Histoire de France sans lesquelles la France d’aujourd’hui n’existerait pas. Pas plus que l’Europe dans laquelle nous vivons.

A contrario, d’autres grandes figures qui font aussi partie de l’Histoire de France auraient pu faire que le débat au cœur de la campagne de 2017 n’aurait tout simplement jamais pu avoir lieu puisque l’idée même de sauver la France aurait été sans objet.

Vouloir défendre et sauver la France n’est donc ni une nouveauté, ni un sacrilège, ni un délire extrémiste. C’est une constante de notre Histoire et il se trouve qu’à chaque menace de disparition, un homme ou une femme (dans le cas de Jeanne d’Arc) s’est levé pour permettre à la France d’être encore là aujourd’hui.

Dans six mois, personne ne fera plus confiance à personne ou en rien

Six mois, c’est le temps pour que l’enquête contre Clinton aboutisse à sa mise en accusation pour avoir mis en péril la Sécurité nation...