mardi 2 mai 2017

J – 5 : Macron déstabilisé par la pugnacité de son adversaire



A l’approche de l’échéance, la tension nerveuse monte et à ce jeu-là, Macron ne peux pas faire le poids face à Le Pen. C’est pourquoi le débat de l’entre-deux-tours qui doit avoir lieu demain peut faire craquer en direct le jeune candidat de la finance qui ne s’est encore jamais confronté à ce genre d’épreuve tandis que Le Pen a eu des années pour se blinder à bloc.

Sa capacité de résistance par rapport à tout ce qu’elle doit endurer de violences ignobles et d’agressions indignes dans cette campagne où elle se retrouve seule contre tous est étonnante à tel point que :

« Le leader d'En marche! aurait «menacé» de «quitter le plateau au bout d'une demi-heure» s'il «servait de punching-ball» à la candidate du Front national » rapporte Le Figaro citant BFMTV.

Pourquoi je m’en fiche complètement que le quotidien Le Monde mente à ses lecteurs

Lors de son audition à la Chambre du Congrès, Comey a reconnu qu’il n’y avait pas d’enquête en cours pour déterminer les éventuelles col...