jeudi 4 mai 2017

J – 3 : compte de Macron aux Bahamas, la rumeur monte, monte, monte…



C’est à se demander si les journalistes du Monde savent ce qu’ils font car plus ils tentent de « décoder » la fausse information concernant un compte de Macron aux Bahamas, plus ils contribuent, en fait, non seulement à amplifier cette rumeur mais aussi à être vraiment ridicules et stupides.

 « Dans son communiqué, En marche ! déclarait que « toutes les suites judiciaires requises ser[aie]nt naturellement données à cette tentative de déstabilisation ». Emmanuel Macron s’est exécuté jeudi, à la suite de quoi le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour fausses nouvelles en vue de détourner les suffrages » écrit Le Monde en conclusion d’un article du jour sur le sujet.

Fausses nouvelles en vue de détourner les suffrages ? C’est une plaisanterie ! A ce titre, tous les participants à la campagne électorale sont susceptibles d’être poursuivis en justice. Mieux, c’est le principe même de campagne électorale qui tombe sous le coup de la justice puisque le but précis d’une campagne est, de fait, de détourner les suffrages pour son propre compte à partir d’affirmations qui sont souvent de fausses nouvelles, des mensonges, des arrangements avec la réalité, etc. sans parler des promesses des candidats qui sont, nous le savons tous, généralement fausses puisque non tenues.

Pourquoi je m’en fiche complètement que le quotidien Le Monde mente à ses lecteurs

Lors de son audition à la Chambre du Congrès, Comey a reconnu qu’il n’y avait pas d’enquête en cours pour déterminer les éventuelles col...