samedi 6 mai 2017

J – 1 : dimanche, je n’irai pas voter



Il était temps que cette campagne présidentielle se termine et que nous passions au second acte avec les législatives comme l’a déjà fait Macron en déclarant qu’il n’exigeait plus que les postulants à la législature renoncent à leur attache partisane pour courir sous les couleurs de la majorité présidentielle.

C’est un premier reniement qui va augmenter la confusion car en votant pour tel ou tel candidat qui se présente sous la bannière de la majorité présidentielle, nous ne saurons pas  si nous votons effectivement pour cette majorité ou pour le parti auquel appartient le candidat.

Un deuxième reniement de Macron consiste a finalement accepter de faire entrer au gouvernement une dose de responsables politiques expérimentés alors qu’il s’était engagé à procéder à un total renouvellement des têtes pour gouverner le pays. Nous risquons donc de nous retrouver avec des Valls et autre Bayrou pour respecter la règle du « plus ça change, plus c’est pareil ».

Bref, beaucoup de bruits et d’agitations pour rien. Dimanche, je n’irai donc pas voter.

Trump va-t-il dans le sens de l’Histoire ?

Le monde n’a-t-il jamais été aussi proche d’une catastrophe nucléaire planétaire ? La cause en serait le délire total des élites de Was...