samedi 8 avril 2017

Syrie : Moscou ferme le ciel syrien aux avions de la coalition menée par les USA



Suite aux frappes US sur la base aérienne de Shayrat, en Syrie, Moscou a rompu l’accord sur la prévention des incidents aériens et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie. 


-       Du coup, rapporte Sputnik, la ministre allemande de la Défense Ursula von der Lyayen déclare que l’armée allemande ne participerait pas aux frappes US contre les forces gouvernementales syriennes. 

-      De son côté, RT cite un porte-parole du ministère belge de la Défense à l’agence de presse Belga qui a annoncé que les opérations des six F-16 belges, qui font partie de la coalition contre Daesh menée par Washington en Syrie, «ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre».

Cela ressemble à une débâcle des forces occidentales car sans ce fameux accord russo-américain sur la sécurité des vols, je pense qu’il ne va pas y avoir beaucoup d’avions de la coalition qui vont prendre le risque de s’aventurer dans les cieux syriens et encore moins au-dessus de Damas. Ils sont prévenus.

La conséquence étant qu’avec ses frappes, Trump a peut-être fait d’une pierre deux coups :

1 – Il a affirmé sa qualité de commandant en chef vis-à-vis de ses opposants intérieurs.

2 – Il s’est, de fait, retiré du bourbier syrien en passant le témoin à Poutine.

Cela  correspond à sa promesse électorale en faveur d’une politique isolationniste et non interventionniste.Nous avançons à très grands pas vers le monde multipolaire annoncé par Poutine.

Les caisses de retraites en France sont déjà vides, personne ne veut annoncer la mauvaise nouvelle

«… pour sauver le système des retraites (à Andorre), il faudrait, selon le rapport remis par les experts français, fixer le départ à la...