€CALYPSE NEWS

vendredi 7 avril 2017

Syrie: frappes US, Great América Again?

Imprévisible mais efficace, la frappe américaine contre une base militaire syrienne cette nuit en punition d'une attaque chimique attribuée au régime syrien par une partie de la communauté internationale a surpris le monde entier.
Pourtant, une question se pose: pourquoi les Russes, qui étaient au courant, tout comme Pékin, ont-ils laissé faire (1) (2)? Ne contrôlent-ils pas le ciel syrien (3) (4)?

Pour moi, cette frappe US signifie qu'il y a une connivence objective entre D Trump, V Poutine et Xi Jinping qui vient d'inviter Trump en Chine.

 Great América Again? Oui, mais en accord avec la Russie et la Chine.

Notes

(1) RT rapporte ce jour que:
 "Le capitaine Davis,  un porte-parole du Pentagone, a affirmé que «toutes les précautions avaient été prises pour exécuter la frappe avec le minimum de risques» pour le personnel présent sur la base et notamment les Russes qui s'y trouvaient. Il a ajouté que les frappes «ne visaient pas la population». 
Et d'ajouter:
"Le porte-parole a en outre affirmé que Moscou avait été prévenue à l'avance des bombardements via la ligne de communication spéciale mise en place par les militaires américains et russes depuis l'automne 2015 pour éviter tout incident aérien entre leurs avions respectifs dans le ciel syrien.
 (2) Le Monde écrit:
"Les Etats-Unis ont toutefois averti la Russie afin d’éviter que les militaires russes présents sur place ne soient touchés."
(3) Le Figaro:
"Afin de protéger les infrastructures syriennes les plus sensibles, une série de mesures seront prises au plus vite pour renforcer et améliorer l'efficacité du système de défense antiaérienne des forces armées syriennes", a déclaré à la presse le porte-parole de l'armée russe Igor Konachenkov.
(4)  "...beaucoup se posent la question de savoir pourquoi les missiles sol-air n'ont pas été utilisés. La réponse est que la Russie agit agissait dans le cadre du mémorandum. La sortie du de ce mémorandum permettra de réagir opportunément à différentes des menaces différentes, concernant notamment nos aérodromes et nos unités se trouvant dans ce pays  », a déclaré à Sputnik Iouri Chvytkine, vice-président de la commission de la défense de la Douma (chambre basse du parlement russe).

«Seul le peuple a le droit de changer les institutions, que ce soit le parlement ou le gouvernement»

La déclaration d'indépendance a été signée par la majorité absolue des députés, elle sera sans doute enregistrée prochainement pour...