€CALYPSE NEWS

samedi 15 avril 2017

J – 8 : la pensée magique en tête des sondages



La pensée magique caractérise la plupart des programmes des candidats à l’élection présidentielle française de 2017. Elle se retrouve logiquement et principalement dans les extrêmes. Ceci n’est pas nouveau en soi mais cette année, l’un ou l’autre de ces extrêmes (Mélenchon et Le Pen), voire les deux, menacent d’arriver au second tour. Désespérés des politiques menées par les partis traditionnels (LR et PS) depuis des décennies, les Français pètent les plombs et sont prêts à suivre des faux magiciens.

Je pense qu’il faut pourtant relativiser cette tendance extrémiste qui est très probablement une déformation de perception de la réalité des intentions de vote provoquée par les sondages et amplifiée par des médias souvent eux-mêmes en crise. L’autre raison étant la présence d’une majorité de candidats qui profitent de cette élection majeure dans la vie politique française pour se prendre la grosse tête. 

Tout cela finira par s’estomper au moment du vote. Le pays est en crise mais pas au point de renverser la table. Le monde est suffisamment inquiétant et troublé comme ça pour ne pas en rajouter une couche qui aggraverait davantage la situation.

Sortir de l’UE, sortir de l’euro, sortir de l’OTAN, sortir les migrants, sortir les musulmans, sortir les riches (et le pauvres tant qu’on y est), sortir les sortants, etc. Ce ne sont que des promesses de campagne – la pensée magique - faites par des irresponsables politiques qui les oublieront dès leur arrivée au pouvoir s’ils veulent le conserver. 

En sommes, peu importe le résultat puisque la seule voie possible ne dépend pas exclusivement de nous mais d’un ensemble de contraintes qui nous dépassent et avec lesquelles nous devrons d’une manière ou d’une autre composer. Alors, autant rester raisonnables et ne pas nous compliquer stupidement la vie qui l’est déjà suffisamment.

Le coût du capital, messieurs les idiots, c’est tout ce qu’il faut payer aux capitalistes pour qu’ils ne fassent pas grève

« Les Corporate s’opposent à l’action des banques centrales lesquelles à partir d’une conception idiote et débile du coût du capital, croie...