dimanche 30 avril 2017

J – 7 : une monnaie nationale sans quitter l’euro ? C’est possible et faisable.



C’est, en gros, la proposition de Le Pen pour rendre à la fois sa souveraineté monétaire à la France tout en évitant le chaos désordonné d’un Frexit pur et dur. Pour cela, il faut transformer la monnaie unique, l’euro actuel, en monnaie commune en accord avec Bruxelles grâce à l’appui et le soutient de nos voisins européens qui souhaitent la même chose pour eux-mêmes.

La question est donc de savoir si cette position est partagée par un nombre suffisant des membres de l’UE intégrés à l’eurozone pour contraindre Bruxelles, donc Berlin, à revoir sa copie. La réponse dépend évidemment, mais pas totalement non plus, des prochaines élections en Allemagne, éventuellement en Italie, les trois principales forces de l’UE avec la France, le Royaume Uni étant maintenant doublement hors sujet puis qu’ayant toujours conservé sa monnaie nationale et en passe de quitter l’UE suite au Brexit.

Les marchands d'esclaves sont arrivés dans les bagages de l’OTAN

«Une découverte, les pratiques esclavagistes filmées par CNN ? […] Les marchands d’esclaves ne sont pas tombés du ciel : ils sont arrivés...