dimanche 30 avril 2017

J – 7 : Macron (ex banquier) au Mémorial de la Shoah, c’est l’hôpital qui se fout de la charité



Les déportés et leurs familles méritent notre respect et notre considération. Mais accepter en silence la récupération politicienne de cette tragédie par les héritiers et autres débiteurs de ceux-là mêmes qui financèrent les camps de concentration pour grossir encore davantage leurs fortunes et leurs privilèges, ce serait être à nouveau complice de ce drame.
C’est un devoir citoyen d’homme libre que de dénoncer la manière dont Macron joue illégitimement sur ce registre en se faisant passer pour ce qu’il n’est pas. Il n’est pas encore Président de la République française même si dans son chef, l’affaire est déjà pliée.

Une Amérique chaotique, celle qui nous attend dans si peu de temps...

« James Howard Kunstler nous dit des événements et de ce qu’il voit de l’avenir immédiat de son pays... “Immédiat”, en effet, car dans ...