mercredi 19 avril 2017

J – 4 : « ce qui est moderne, c’est le travail qui permet de vivre » (Mélenchon)



Le Monde du 19/04/2017 rapporte quelques une des déclarations du candidat de La France insoumise lors de son dernier grand meeting du 18 avril :

Contrairement à l’ex-ministre de l’économie, M. Mélenchon s’est déclaré « contre l’ubérisation ». « Ce qui est moderne, c’est la Sécurité sociale, ce qui est moderne, c’est le code du travail, (…) ce qui est moderne, c’est le travail qui permet de vivre », s’est-il exclamé.

Le monde moderne que prône Mélenchon, c’est celui du XX ième siècle, c’est du passé. Aujourd’hui, nous sommes dans un monde post-moderne en voie d’ubérisation globale. On peut rejeter cette ubérisation mais c’est alors l’exclusion totale.
C’est cette exclusion qu’il faut traiter comme un dégât collatéral - un mal nécessaire - de cette ubérisation inévitable et forcée. C’est ce que Macron ne propose pas car les exclus ne sont pas son problème.
C’est pourquoi je suis certain de ne voter ni pour l’un, ni pour l’autre.

Les caisses de retraites en France sont déjà vides, personne ne veut annoncer la mauvaise nouvelle

«… pour sauver le système des retraites (à Andorre), il faudrait, selon le rapport remis par les experts français, fixer le départ à la...