mercredi 26 avril 2017

J – 11 : vers une forme républicaine et citoyenne de résistance via une possible cohabitation



Selon les premières enquêtes d’opinion réalisées après le scrutin du premier tour, Macron continue d’accentuer son avance sur Le Pen avec plus de 20 points d’écart grâce aux reports importants en sa faveur en provenance de l’ensemble des électeurs dont le candidat a été éliminé au premier tour.

Mais le plus notoire est le taux d’abstention qui explose, beaucoup d’électeurs se refusant de voter pour l’un ou l’autre des deux finalistes pour de multiples raisons qu’il est inutile de développer ici puisque les jeux pour le second tour sont déjà faits et qu’il faut donc faire avec Macron. Pourquoi faire semblant de se voiler la face ?
Le véritable enjeu qui refuse et Macron et Le Pen est donc reporté aux législatives qui pourraient, peut-être, permettre à ces électeurs de priver Macron d’une majorité de gouvernement pour limiter sa liberté d’action sans pour autant donner quitus au Front National.
Dans le meilleur des cas, cela pourrait donc conduire vers une nouvelle cohabitation avec un retour de la droite classique si celle-ci parvient à s’organiser efficacement pour imposer, par exemple, Baroin comme Premier ministre, selon les rumeurs qui circulent actuellement, Fillon, Sarközy et Jupé étant hors course. Un scénario (la cohabitation) déjà bien rodé dans ce pays.
Cela serait une première forme de résistance parfaitement républicaine et citoyenne.

Une Amérique chaotique, celle qui nous attend dans si peu de temps...

« James Howard Kunstler nous dit des événements et de ce qu’il voit de l’avenir immédiat de son pays... “Immédiat”, en effet, car dans ...