dimanche 16 avril 2017

Corée du Nord : tir de missile, Trump se préparerait à une éventuelle riposte



Suite au tir de missile raté de Pyongyang ce 15 avril (certains pensent que parmi les causes de cet échec, il ne faut pas écarter, outre une défaillance technique interne, que cette défaillance pourrait aussi être liée à un brouillage électronique du système par des forces externes, qu’elles soient en provenance du Pentagone, ou du Kremlin, voire chinoises….), le conseiller du Président américain à la sécurité nationale Herbert McMaster a déclaré sur la chaîne de télévision ABC :

« Nous ne voulons pas communiquer les détails de notre éventuelle réaction face à certains incidents, mais il est clair que le Président ne laissera pas une telle menace peser sur les États-Unis ».

Si je reviens sur cette affaire, ce n’est pas tant à cause du tir du missile en lui-même qui n’a rien d’exceptionnel ni de nouveau mais parce qu’il crée une interrogation au sujet de la réaction éventuelle de l’imprévisible Trump : va-t-il confirmer son basculement interventionniste et riposter par une troisième frappe dans la lignée de celles en Syrie et en Afghanistan ou non ?

D’une certaine manière, Trump est attendu au tournant aussi bien par ceux qui le soutiennent encore que par ses opposants (les primo et les nouveaux). Les premiers avec l’espoir qu’il revienne à ce qu’il était et ce pour quoi il a été élu, les autres avec l’espoir qu’il confirme son revirement.

J – 8 : « Je ne voterai pas Le Pen », le nouvel élément de langage politiquement correcte pour ne pas rallier Macron

Mélenchon l’a initié en déclarant le premier qu’il ne voterait pas Le Pen sans pour autant préciser pour qui il votera. Macron lui est ...