samedi 25 mars 2017

Course à l'Elysée: vers un troisième tour gagnant pour Le Pen ?

L'arrivée de M Le Pen au second tour annoncée par tous les sondages favorise la montée en puissance d'E. Macron qui est au coude à coude avec la candidate du FN. Le choix n'est plus entre la droite et la gauche mais entre les globalistes (Macron) et les souverainistes (Le Pen). La rencontre d'hier entre M. Le Pen et V. Poutine à Moscou illustre la montée en puissance des souverainistes en Europe, une montée en puissance, sinon encouragée, au moins libérée par la victoire surprise de D. Trump.


Certes, pour l'instant, M Le Pen est donnée battue au second tour dans tous les cas de figure mais elle pourrait retourner la situation dans une sorte de troisième tour en bloquant la constitution d'une majorité de gouvernement à l'Assemblée impossible à trouver sans elle. Cela signifie que l'enjeu réel de l'avenir du pays n'est plus dans l'élection présidentielle mais dans les législatives qui suivront.



J – 8 : « Je ne voterai pas Le Pen », le nouvel élément de langage politiquement correcte pour ne pas rallier Macron

Mélenchon l’a initié en déclarant le premier qu’il ne voterait pas Le Pen sans pour autant préciser pour qui il votera. Macron lui est ...