samedi 25 mars 2017

Course à l'Elysée: "cabinet noir", l'indigné Fillon mène l'enquête

"...reprenant les accusations qu'il avait portées jeudi soir contre le chef de l'Etat et l'existence d'un «cabinet noir» à l'Elysée. ««Nous en sommes en train d'identifier toutes les infractions mentionnées dans le livre Bienvenue Place Beauvau et dans les jours qui viennent un certain nombre de mes amis rendront publiques ces infractions et demanderont qu'une enquête soit ouverte», déclare F Fillon selon ce que rapporte Le Figaro ce 25/03/2017.
Ce mystérieux "cabinet noir", dont Macron qui connaît bien les lieux n'a jamais vu trace à l'Elysée, revient donc dans la campagne de F Fillon qui ne lâche pas le morceau. Cela rappelle l'affaire des écoutes téléphoniques de la Trump Tower pendant la campagne US 2016 dont on sait, aujourd'hui, qu'elles étaient effectives même si faites "par erreur", comme les bombardements de la coalition anti-Daech sur des écoles et des hôpitaux... par erreur nous disent-ils! Circulez, y'a rien à voir.

D'ailleurs, ce cabinet noir ne serait informé que par des "fuites judiciaires", donc seulement par des erreurs et il n'y aurait aucun complot anti-démocratique dans cette affaire, du moins aucun complot authentiquement anti-démocratique mais éventuellement et seulement un complot... par erreur, une sorte de complot sans le vouloir, un complot qui tombe du ciel directement sur le bureau du résigné président F Hollande qui n'a rien demandé. D'ailleurs, ce résigné de président n'est-il pas président malgré lui, par défaut de celui qui était promis à être à sa place et qui s'est retrouvé - par erreur ? - en prison à New-York?









Le cours au cashflows, pour former la valeur de l’action, ne nécessite aucun pari sur les taux.

€calypsenews n’est pas du tout axé sur les questions monétaires (les actifs, les hedges, les assets, les actions, les treasuries à 10 a...