lundi 6 juin 2016

Allemagne : "Les amendements au Livre blanc allemand reflètent ceux de la stratégie de sécurité nationale des Etats-Unis "

A06061602:05 - "Les amendements au Livre blanc allemand reflètent ceux de la stratégie de sécurité nationale des Etats-Unis dans laquelle la Russie est considérée comme la menace principale" estime l'ex-chef du Département de coopération militaire internationale au sein du ministère russe de la Défense Léonid Ivachov, cité par Sputnik.


Selon RT, citant le journal allemand Die Welt, "la future doctrine militaire préparée par le ministère de la Défense allemand inscrirait la Russie dans les dix principales menaces de l’Allemagne, parmi lesquelles figurent les risques terroriste, migratoire et climatique" auxquels il faut rajouter, entre autres, le nucléaire de la Corée du Nord et ses missiles de provocations comme l'a déclaré le Secrétaire à la Défense US Ashton Carter au dernier sommet de l'ASEAN pendant lequel il a intimé Pékin - encore une autre menace à rajouter sur la liste - à se plier à Washington.

L'Allemagne confirme chaque jour davantage son rôle d'idiot utile de Washington et l'UE n'est que l'instrument qui permet à Berlin de manipuler à son tour tous les Etats membres européens, ce que non seulement Hollande n'ignore pas mais assume parfaitement en tant que président de la France qu'ainsi il trahit autant qu'il respire. 

Le pire, c'est qu'il n'y en a pas un pour l'expliquer clairement aux Français, pas un seul qui, au nom d'une France libre, le proclamerait haut et fort, même depuis l'étranger comme l'a pourtant fait le général De Gaulle et ce n'est pas Mélenchon qui nous fera mentir, jusqu'à preuve du contraire.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le ton hostile de Berlin envers Moscou serait provoqué par les USASputnik, le 5 Juin 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 6 Juin 2016


____________***___________

La décision allemande de traiter la Russie d'adversaire a été prise sous pression de l'administration américaine, inquiétée par la géopolitique indépendante russe.

Le nouveau "statut" de la Russie dans la dernière mouture du Livre blanc sur la sécurité allemande se caractérise par la politique indépendante de l'administration russe et par la défense de ses intérêts à l'échelle internationale, estime le président de l'Académie des problèmes géopolitiques Konstantin Sivkov.
"Au moment où nous avons commencé à promouvoir une politique indépendante, ils nous ont transformés en ennemis", a déclaré M.Sivkov.
Il a ajouté qu'un vrai partenariat avec l'Allemagne et l'Occident ne pouvait être obtenu qu’en renforçant sa propre puissance géopolitique, permettant d'intervenir sur un pied d'égalité sur la scène internationale.
les amendements au Livre blanc allemand reflètent ceux de la stratégie de sécurité nationale des Etats-Unis
L'ex-chef du Département de coopération militaire internationale au sein du ministère russe de la Défense Léonid Ivachov estime que les amendements au Livre blanc allemand reflètent ceux de la stratégie de sécurité nationale des Etats-Unis dans laquelle la Russie est considérée comme la menace principale.
L'Europe ne fait que copier ces règlements par allégeance
"La stratégie de sécurité nationale des Etats-Unis, adoptée en 2015, est pleine d’esprit militariste. Les Américains tentent de l'imposer à tous leurs alliés. L'Europe ne fait que copier ces règlements par allégeance", a-t-il déclaré.
la réponse de la Russie doit être asymétrique 
Selon l'expert, la réponse de la Russie doit être asymétrique : 
  • Les mesures de dissuasion doivent être appliquées à l'égard des Etats-Unis qui sont une source d'agression. 
  • En ce qui concerne l'Europe, la Russie doit recourir à la diplomatie et rétablir les rapports économiques.
 Moscou est dorénavant traité d'"adversaire" et non de "partenaire
Le gouvernement allemand a, pour la première fois depuis 2006, préparé une nouvelle édition de son Livre blanc sur la sécurité nationale. Rédigé par le ministère de la Défense, le document de 80 pages a connu des modifications de taille par rapport au Livre blanc précédent. Moscou est dorénavant traité d'"adversaire" et non de "partenaire". Le Livre blanc devrait être soumis à l'approbation du gouvernement avant les vacances d'été.

Une tonalité en contradiction avec les déclarations récentes de la chancelière allemande, qui a proposé samedi de créer une zone économique commune avec la Russie de Lisbonne à Vladivostok.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je sauve la planète et je lutte contre le terrorisme, je ne fais pas d’enfants !

«… notre Jupiter national, qui lui n’a pas d’enfant, vous explique que la forte natalité est LE problème de certains pays africains, et...