vendredi 13 mai 2016

USA : élections, il est urgent de virer Obama de la Maison Blanche

B13051609:25 - "Obama aurait dû être pris par nos militaires et fusillé comme un agent ennemi" rapporte Sputnik citant des propos publiés sur Facebook par l'ancien majordome de Trump.


Donc, outre l'attaque directe contre Clinton dans l'affaire emailgate pour la virer avant le terme de la primaire démocrate, il convient de compléter la stratégie de guerre de Trump pour prendre la Maison Blanche par un volet anti-Obama qu'il conviendrait de virer également au plus vite de telle sorte à ne pas laisser les Etats-Unis sans pouvoir jusqu'au début de 2017. Pourquoi ?

Parce que pendant qu'Obama joue au golf pour passer le temps, une partie de l'establishment US, l'Etat profond, mène ses opérations militaires à travers la planète sans plus aucun contrôle de la Maison Blanche et que cela pourrait conduire beaucoup plus tôt que nous pouvons l'imaginer à un conflit mondial, y compris nucléaire, surtout en Europe où l'OTAN intensifie son occupation militaire et installe des bases de missiles stratégiques orientés contre la Russie. 

Dans la logique de Trump, il n'est pas acceptable de laisser perdurer cette situation rendue extraordinairement dangereuse par l'establishment contre lequel il mène sa campagne et il y a urgence, au nom de la sécurité nationale US, de mettre fin à ce suicide collectif américain, sinon planétaire. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Quand un ancien majordome de Trump menace Obama

Sputnik, le 13 Mai 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 13 Mai 2016


_____________***____________

Le Secret Service américain, chargé notamment de la protection du président, compte mener une enquête suite aux propos d'un ancien majordome de Donald Trump qui avait appelé sur Facebook à fusiller Barack Obama.

Les propos d'Anthony Senecal, 84 ans, qui a été pendant 17 ans le majordome de Donald Trump avant de devenir en 2009 l'"historien" attitré de son domaine de Mar-a-Lago en Floride, ont été rendus publics par le magazine Mother Jones qui a eu accès à ses messages sur Facebook.
Obama aurait dû être pris par nos militaires et fusillé comme un agent ennemi 
Dans un message publié mercredi, uniquement visible par ses amis, Anthony Senecal affirme à propos du président Obama qu'il "aurait dû être pris par nos militaires et fusillé comme un agent ennemi durant son premier mandat. Au lieu de cela, il est toujours au pouvoir".
le président américain "devrait être pendu pour trahison"
En avril 2015 déjà, M. Senecal avait évoqué en des termes peu flatteurs le président américain, estimant qu'il "devrait être pendu pour trahison". Le mois suivant, il préconisait à nouveau que M. Obama soit pendu, selon Mother Jones.

Anthony Senecal a confirmé au magazine qu'il avait bien écrit ces messages sur Facebook.

Le Secret Service "est au courant et mènera une enquête appropriée", a déclaré à l'АFР un porte-parole de ce service chargé de la protection des hautes personnalités aux Etats-Unis.

Anthony Senecal affirme n'être pas payé pour être l'historien de Mar-a-Lago, où il vivrait depuis la fin des années 1950. Mais il gagne de l'argent en organisant des visites du domaine.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Perpétuer le "cercle vicieux" des tensions

« La Corée du Sud et les Etats-Unis ont entamé aujourd'hui leurs exercices militaires conjoints, le président sud-coréen Moon Jae-I...