vendredi 27 mai 2016

USA : élection, un débat Trump/Sanders pour éclipser Clinton

E27051608:40 - "M. Trump a acceptée jeudi 26 mai de débattre avec M Sander en avançant cependant une condition : le versement par la chaîne de télévision qui l’accueillerait de millions de dollars pour des œuvres caritatives. Ce débat", ajoute Le Monde, "permettrait aux deux hommes d’éclipser Mme Clinton."
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Présidentielle américaine, J-164 : Trump accepte sous condition de débattre avec Sanders 
Le Monde, le 27 Mai 2016 

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 27 Mai 2016 
____________***__________ 
La campagne électorale hors normes en cours aux Etats-Unis pourrait s’enrichir d’un nouvel épisode avec l’organisation d’un débat qui opposerait le futur candidat républicain, Donald Trump, au sénateur indépendant du Vermont Bernie Sanders.
 des millions de dollars pour des œuvres caritatives
Ce dernier, nettement distancé dans la course à l’investiture qui l’oppose à la favorite, Hillary Clinton, en a fait la proposition au magnat de l’immobilier. M. Trump l’a acceptée jeudi 26 mai en avançant cependant une condition : le versement par la chaîne de télévision qui l’accueillerait de millions de dollars pour des œuvres caritatives.
 Ce débat permettrait aux deux hommes d’éclipser Mme Clinton
Ce débat permettrait aux deux hommes d’éclipser Mme Clinton. L’ancienne secrétaire d’Etat avait refusé un débat à M. Sanders à la veille des primaires prévues le 7 juin en Californie, dans le Dakota du Nord, dans le Montana, dans le New Jersey et au Nouveau-Mexique. Il s’agit d’un nouveau signe de l’obstination du sénateur indépendant, en dépit de résultats insuffisants pour espérer l’emporter. Il a ainsi demandé le 24 mai un réexamen des primaires du Kentucky, organisées le 17 mai et perdues d’un cheveu. Ce réexamen a cependant confirmé jeudi la victoire de Mme Clinton.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Course à l'Elysée (J - 27): l'inéluctable progression du populisme

A 27 jours du premier tour de l'élection présidentielle française (le 23 Avril), il semble que rien ne soit joué entre E. Macron et F. F...