mercredi 25 mai 2016

Russie : "Nous espérons que le sens commun finira par prévaloir au sein de l'Otan"

G25051609:15 - "Nous espérons que le sens commun finira par prévaloir au sein de l'Otan car on ne voudrait pas imiter ces hommes politiques irresponsables qui, afin de satisfaire leurs propres ambitions, sont prêts à sacrifier les intérêts du maintien de la paix et de la stabilité en Europe" rapporte Sputnik citant le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans une interview accordée au journal hongrois Magyar Nemzet.


Lorsque nous suggérons l'idée que la situation explosive actuelle en France est probablement l'effet de forces bien-pensantes, ces forces sont en réalité les mêmes que celles désignées par Lavrov, c'est à dire des forces hostiles au "sens commun" et à la "sensibilité populaire".


La destruction de l'Etat français par des "hommes politiques irresponsables qui, afin de satisfaire leurs propres ambitions, sont prêts à sacrifier les intérêts du maintien de la paix et de la stabilité" en France sont les mêmes que celles qui manoeuvrent l'OTAN pour " miner sciemment l'équilibre stratégique des forces en Europe".

Non seulement nous devrions envisager de survivre sans essence et sans électricité, mais en plus dans une atmosphère hautement radio-active, ce qui renforce notre proposition de #SurvalismeVegan.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lavrov: la Russie est prête à riposter aux menaces de l'Otan

Sputnik, le 25 Mai 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 25 Mai 2016


____________***___________

La partie russe prendra toutes les mesures nécessaires afin de parer les risques et les menaces à notre sécurité nationale, selon le chef de la diplomatie russe.
  parer les menaces à sa sécurité nationale
La Russie entreprendra les démarches nécessaires afin de parer les menaces à sa sécurité nationale émanant du renforcement du potentiel militaire de l'Otan près des frontières russes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview accordée au journal hongrois Magyar Nemzet.
l'aspiration de l'Otan à miner sciemment l'équilibre stratégique des forces en Europe
"Nous ne sommes pas enclins à trop dramatiser la situation. Mais nous ne pouvons ignorer les tendances négatives qui s'accentuent et qui résultent de l'aspiration de l'Otan à miner sciemment l'équilibre stratégique des forces en Europe, notamment par la voie du renforcement du potentiel militaire de l'Alliance atlantique près des frontières russes et de la création du segment européen du bouclier anti-missile américain. On ne peut qualifier ces démarches autrement que de déstabilisantes et de courte vue", a indiqué le chef de la diplomatie russe.
Selon lui, "dans ce contexte, la partie russe prendra toutes les mesures nécessaires afin de parer les risques et les menaces à notre sécurité nationale".
Nous espérons que le sens commun finira par prévaloir au sein de l'Otan 
"Cela dit, la Russie reste fidèle à la construction d'une architecture de coopération européenne large et mutuellement avantageuse dans le domaine de la sécurité, basée sur le principe de l'intégrité de l'Europe soutenu par le droit international. Nous espérons que le sens commun finira par prévaloir au sein de l'Otan et que nos partenaires occidentaux retrouveront les forces pour rejeter la construction de schémas de confrontation, dictés par l'aspiration d'assurer leur propre sécurité au détriment des autres", a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères.
"On ne voudrait pas imiter ces hommes politiques irresponsables qui, afin de satisfaire leurs propres ambitions, sont prêts à sacrifier les intérêts du maintien de la paix et de la stabilité en Europe"
"On ne voudrait pas imiter ces hommes politiques irresponsables qui, afin de satisfaire leurs propres ambitions, sont prêts à sacrifier les intérêts du maintien de la paix et de la stabilité en Europe", a souligné le chef de la diplomatie russe.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Course à l'Elysée: cabinet noir, le résigné Hollande tâcle l'indigné Fillon

Cela s'est passé ce matin sur Franceinfo rapporte Le Figaro ce jour : François Hollande a égratigné François Fillon. "Je ne veux ...