mercredi 20 avril 2016

UE: guerre des réfugiés, comment (et pourquoi) Bruxelles déporte par la force les réfugiés syriens vers Europe

B20041611:15 - "Les sanctions de l'Union européenne contre le gouvernement syrien ne servent qu'à pousser les personnes déplacées temporairement dans les territoires sous son contrôle vers l'Europe" rapporte Sputnik citant l'envoyé russe au Bureau de l'ONU à Genève Alexey Borodavkin.


Tandis que nos médias tentent de nous faire pleurer sur le sort épouvantable des réfugiés d'Idomeni,  ce qu'ils n'arrivent d'ailleurs pas à faire en ce qui nous concerne, la politique de Bruxelles consiste à déporter de force et par menaces de mort les réfugiés syriens déplacés à l'intérieur de la Syrie. 

Bruxelles n'hésite pas à sacrifier tout un peuple pour virer un pouvoir qui ne lui convient pas parce qu'il bloque la route du pétrole des pays du golfe qui permettrait à l'UE de ne plus dépendre de celui de la Russie. Et tout cela essentiellement dans l'intérêt des Etats-Unis qui veulent affaiblir Moscou pour neutraliser la Chine en coulant, s'il le faut, l'Europe. 

C'est cette politique étrangère néo-con qui sera renforcée par Washington si Clinton gagne la générale, ce qui a de moins en moins de risques d'arriver si Trump maintient la pression après sa belle victoire à New-York
~~~~~~~~~~~~~~~~
'Astonishing Short-Sightedness': EU Syria Sanctions Increase Refugee Influx 
Sputnik Middle East, le 20 Avril 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 20 Avril 2016


__________***___________
 Les sanctions de l'Union européenne contre le gouvernement syrien ne servent qu'à pousser les personnes déplacées temporairement dans les territoires sous son contrôle vers l'Europe
GENEVA (Sputnik) — The European Union’s sanctions against the Syrian government only serve to push temporarily displaced people in territories under its control out to Europe, Russian envoy to the UN Geneva Office Alexei Borodavkin warned in a Sputnik interview on Wednesday.
La question des quelques 7 millions de personnes déplacées temporairement à l'intérieur de la Syrie est centrale. La majorité d'entre elles vivent dans les territoires contrôlés par le gouvernement. Si elles ne reçoivent pas d'aide, elles vont fuir la Syrie et aller en Europe. Mais nos collègues européens ne semblent pas remarquer cela et maintiennent leurs sanctions unilatérales contre la Syrie ... Cette vision à court terme est tout simplement étonnante. Les sanctions doivent être mis au rebut afin de maintenir (sur place) les personnes temporairement déplacées à l'intérieur de la Syrie 
"The issue of some 7 million of temporarily displaced persons inside Syria is the key one. The majority of them live in government-controlled territories. If they do not receive help, they will flee Syria and go to Europe. But our European colleagues do not seem to notice this and maintain their unilateral sanctions against Syria…This short-sightedness is simply astonishing. Sanctions should be scrapped in order to keep temporarily displaced persons inside Syria," Borodavkin said.
Europe is facing its most serious migration crisis since the end of the Second World War, which is the result of the armed conflicts and economic problems in the Middle East and North Africa.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les valeurs progressistes sociétales pour un génocide soft : pourquoi et comment ?

Ce texte (à lire ci-dessous) de Dmitry Orlov a failli m’échapper car le titre ne me plaisait pas. Et puis, cette nuit, la chaleur faisa...