jeudi 21 avril 2016

Macédoine: guerre des réfugiés, l'opposition maintient la pression sur Skopje

C21041611:00 - "Plusieurs milliers de manifestants anti-gouvernementaux sont descendus dans les rues de la capitale macédonienne, Skopje, pour dénoncer la décision d'amnistie du président pour les fonctionnaires accusés de fraude et de corruption et exiger l'instauration d'un gouvernement technocratique pour mettre en oeuvre les réformes" rapporte RT international.

"Le 22 Avril, les dirigeants des principaux partis macédoniens se réuniront à Vienne, où ils sont attendus pour discuter des solutions possibles à la crise politique qui secoue la nation des Balkans" précise RT. 

L'Autriche n'ignore pas qu'un changement de gouvernement à Skopje signifierait l'ouverture de la frontière avec la Grèce pour détourner le flux migratoire en provenance de la Turquie vers l'Italie d'où les migrants remonteraient vers l'Autriche par le col du Brenner, dans les Alpes, exactement là où Vienne réalise en ce moment une barrière anti-réfugiés.Il est donc peu probable que cette réunion débouche sur une solution conforme aux intérêts de Vienne.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Macedonia protesters denounce amnesty for officials accused of wiretapping, vote fraud & corruption

RT international, le 21 Avril 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 21 Avril 2016


____________***___________
Plusieurs milliers de manifestants anti-gouvernementaux sont descendus dans les rues de la capitale macédonienne, Skopje, pour dénoncer la décision d'amnistie du président pour les fonctionnaires accusés de fraude et de corruption 
Several thousand anti-government protesters took to the streets of Macedonian capital, Skopje, to decry the president’s blanket amnesty for officials accused of fraud and corruption. The pardoned charges included election violations, wiretapping and illegal business deals.
La manifestation est organisée par le mouvement civil "Opposition"
The demonstration, organized by the civil movement “Objection,” began its way near the headquarters of the prosecutor's office. The activists then marched to the parliament.
Parmi leurs slogans affichés, "Démission, démission", "Là où il n'y a pas de vérité, il n'y a pas de paix» et «Mafia en prison"
Among their slogans displayed were, “Resignation, resignation,” “Where there’s no truth, there’s no peace” and “Mafia to jail.”

Wednesday’s demonstration in Skopje remained largely peaceful, despite protesters spraying several government institutions, as well as several monuments, with paint.
Reinforced police squads were called to the area to ensure order, including special units of the Interior Ministry. They cordoned off several streets.

Protests over the amnesty have taken place daily over the past week, with activists decrying President Gjorge Ivanov’s decision to pardon the figures accused of crimes against the state. Similar rallies have been held in nine cities across the republic.
Les militants exigent également le rééchelonnement des prochaines élections législatives du 5 Juin à une date ultérieure, ainsi que l'appel à un gouvernement technocratique pour les réformes
The situation in the Balkan nation has been tense since March, after Macedonia's constitutional court allowed the president to pardon politicians accused of electoral fraud. Thousands took to the streets of Skopje following the decision. The mass outrage then escalated on April 12, after Ivanov decided to drop criminal proceedings against a number of former and current officials, participants of the so-called “Bomb Affair,” who were suspected of large-scale embezzlement of government funds and organizing mass wiretapping of phones in the country. Activists also demand the rescheduling of the next parliamentary elections from June 5 to a later date, as well as calling for a technocratic government to be reformed.
Le 22 Avril, les dirigeants des principaux partis macédoniens se réuniront à Vienne, où ils sont attendus pour discuter des solutions possibles à la crise politique qui secoue la nation des Balkans
On April 22, leaders of the main Macedonian parties will meet in Vienna, where they are expected to discuss possible solutions to the political crisis that has enveloped the Balkan nation.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ingérence russe : les allégations toujours plus fantasques et ridicules du Monde

Les Américains font ce qu’ils veulent chez eux mais lorsqu’il s’agit de notre presse nationale, j’ai le devoir de l’ouvrir. Certes, je n...