jeudi 24 mars 2016

France: migrants, le raz-le-bol des élus de Normandie

E24031620:00 - "Les présidents UDI de la région Normandie et du département de la Seine-Maritime, Hervé Morin et Pascal Martin, ont réclamé aujourd'hui au gouvernement l'évacuation des migrants installés près du terminal transmanche du port de Dieppe" rapporte l'AFP.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'expulsion des migrants de Dieppe réclamée

Le Figaro avec AFP, le 24 Mars 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Mars 2016


___________***_________

Les présidents UDI de la région Normandie et du département de la Seine-Maritime, Hervé Morin et Pascal Martin, ont réclamé aujourd'hui au gouvernement l'évacuation des migrants installés près du terminal transmanche du port de Dieppe.
Les deux élus demandent l'évacuation d'urgence des migrants
Les deux élus, qui ont visité hier le port de Dieppe, "demandent l'évacuation d'urgence des migrants du domaine portuaire et sollicitent le concours des forces de l'ordre pour mener à bien cette expulsion", indiquent-ils dans un communiqué commun. Sans parler d'expulsion, le maire communiste de Dieppe, Sébastien Jumel, va dans le même sens. Dans un communiqué distinct, il estime que "l'État doit désormais faire son travail pour démanteler la filière mafieuse albanaise".
la moitié de ces migrants sont des Albanais
Selon des associations humanitaires, il y a environ 150 migrants à Dieppe qui, dans l'attente de pouvoir passer en Angleterre, dorment dans des trous naturels sous la falaise à proximité du terminal, dans des blockhaus, des tentes de fortune, des maisons inoccupées. Les mieux lotis logent dans de petits hôtels bon marché. Environ la moitié de ces migrants sont des Albanais, qui sont présents depuis plus d'un an. Les autres, de plus en plus nombreux depuis le démantèlement de la "jungle" de Calais, sont originaires du Moyen-Orient ou d'Afrique.
Hervé Morin et Pascal Martin souhaitent que l'État prenne ses responsabilités
"Devant l'augmentation du nombre de migrants à proximité du terminal transmanche, Hervé Morin et Pascal Martin souhaitent que l'État prenne ses responsabilités pour que Dieppe ne devienne pas le Calais normand", indique le communiqué commun.
  une "démarche collective" avec d'autres villes du littoral normand
La région Normandie est propriétaire du port et responsable de sa sécurité. Le département préside le syndicat mixte en charge de la liaison par ferries entre Dieppe et Newhaven. De son côté, le maire de Dieppe, également conseiller régional, indique qu'il a rendez-vous le 13 avril au ministère de l'Intérieur "afin de demander à l'État d'assumer ses responsabilités". Indiquant vouloir concilier "humanisme et fermeté", il ajoute qu'il recherche une "démarche collective" avec d'autres villes du littoral normand qui ont également des liaisons transmanche et commencent à voir arriver des migrants.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’Italie sur le chemin de la Grèce : migrations désordonnées >>> faillites bancaires

L’analyse de SIMONE WAPLER sur cdn.publications-agora.com est intéressante et mérite d’être lue (article ci-dessous) mais cette analyse...