mardi 16 février 2016

USA: Syrie, bombardement hôpital MSF, le Pentagone se dédouane mais n'accuse pas la Russie

D160216

20:00 -
"Ce que je peux vous dire, c'est que les avions de la coalition US ne volaient pas dans cette région, donc je peux vous dire que de notre point de vue nous ne participions pas et je ne vais pas à ce stade vous suggérer qui peut avoir été responsable mais ça n'est pas le fait des États-Unis ou d'un aéronef de la coalition et une évaluation minutieuse sur le terrain est nécessaire pour trouver le responsable de l'attaque" a déclaré le porte-parole du Pentagone Peter Cook cité par Sputnik international.


Ainsi, malgré la présence permanente de dizaines d'avions de surveillance, de satellites, de radars et d'observateurs sur le terrain, Washington n'est pas en mesure de dire qui est responsable de l'attaque contre l'hôpital de MSF en Syrie?

Bien sûr que les Américains et tous les alliés de la coalition savent qui est responsable mais il ne serait pas correct de le dire car si le "bien-penser" désigne les Russes, le politiquement incorrect désigne la Turquie et si les Russes étaient réellement responsables, Washington hésiterait-il à montrer des preuves et à les accuser? Non. Pourquoi?

Parce que Merkel a un besoin absolu de protéger Erdogan pour appliquer sa politique migratoire. Or, Merkel dispose depuis une dizaine de jours d'Awacs en Syrie, des avions capables de surveiller tout ce qui s'y passe dans les airs et au sol. Non seulement Merkel sait, mais elle s'est mise d'accord avec Erdogan pour cette opération contre l'hôpital MSF. Pourquoi?

Pour influencer par affectivisme le Conseil européen du 18-19 Février en faveur de la création d'une "no fly zone" dans le kurdistan syrien au prétexte de sauver des vies humaines d'innocents des frappes russes et de Damas afin qu'Erdogan puisse mieux bombarder les Kurdes et protéger ainsi ses amis terroristes de l'EI qui sont à deux doigts d'être définitivement éliminés de la région frontalière syro-turque, leur principal axe de survie. 

Et tout cela n'est qu'un des aspects de la perversion de nos élites occidentales en générale et de Merkel en particulier.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Pentagon Unsure Who Launched Attack on Syrian Hospital

Sputnik international, le 16 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 16 Février 2016


_____________***______________

US-led coalition airstrikes are not responsible for the assault on a hospital affiliated with Doctors Without Borders (MSF) earlier in the week in Syria, and a special investigation is necessary to find out the guilty party, Pentagon spokesperson Peter Cook said during a press briefing on Tuesday.

WASHINGTON (Sputnik) — On Monday, the Doctors Without Borders (MSF) said that a hospital in the northwestern Syrian city of Maarat Numan, in the Idlib province, was hit by four rockets. It did not say which of the warring parties was suspected to be behind the deadly attack.
 Ce que je peux vous dire, c'est que les avions de la coalition US ne volaient pas dans cette région, donc je peux vous dire que de notre point de vue nous ne participions pas et je ne vais pas à ce stade vous suggérer qui peut avoir été responsable mais ça n'est pas le fait des États-Unis ou d'un aéronef de la coalition
"What I can tell you is that United States coalition aircraft were not flying in that region so I can tell you from our standpoint that we weren’t involved and I’m not going to at this point suggest to you who may have been responsible but it wasn’t the United States or coalition aircraft," Cook said.
Cependant, l'ambassadeur syrien à Moscou a accusé les Américains
Meanwhile, Syrian Ambassador to Moscow Riad Haddad accused the US of striking a hospital in Syria’s Idlib province, while Turkey's Prime Minister Ahmet Davutoglu accused Russia of striking the hospital.
une évaluation minutieuse sur le terrain est nécessaire pour trouver le responsable de l'attaque
The Pentagon spokesperson added that a careful assessment on the ground is needed to find out the responsible for the attack.
Je sais qu'il y a des questions sur les activités russes dans la région, mais je ne peux pas dire avec précision et assurance qui est directement responsable
"I know there are questions about the Russian activities in the region, but I can’t say with specificity who was directly responsible," Cook said.
The Russian Defense Ministry has repeatedly said that allegations of civilian casualties in Russia's strikes are aimed to distract the international community form the four-year-long Syrian civil war. Moscow reiterated that all information regarding targets is always checked and double-checked before delivering strikes.
Moscou a exhorté à ne pas faire confiance aux rapports médiatiques déformés et à ne "pas devenir une victime de l'information perverse"
Moscow urged not to trust distorted media reports and "not become a victim of perverse information".
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Erdogan a confirmé l'achat du système anti-missile russe S-400

« Signe des bonnes relations entre la Turquie et la Russie, Recep Tayyip Erdogan a pour sa part confirmé l'achat du système anti-mi...