dimanche 7 février 2016

Syrie: suite à la victoire de Damas, quid des réfugiés syriens en Europe?

G070216

18:30 -
"Comment pouvons-nous vous faire confiance? Qui est votre partenaire? Moi ou les terroristes de Kobané?", s'est exclamé M.Erdogan cité par l'agence Associated Press suite aux pourparlers entre un émissaire du président américain Obama et des représentants de l'alliance arabo-kurde combattant les djihadistes du groupe Etat islamique en Syrie.

Les victoires militaires des forces de Damas appuyées par l'aviation russe coincent le président de la Turquie dans une impasse où Washington pourrait bien l'abandonner, glissant du même coup la patate chaude aux Européens qui comptent toujours sur la Turquie pour régler la question des réfugiés.

Des réfugiés syriens qui sont, pour la plupart, des opposants au régime d'Assad, donc les futurs perdants de cette guerre initiée par ces mêmes Européens via l'Otan. Et la question se pose de savoir comment ces dizaines de milliers d'opposants - qui comptaient sur l'Europe pour vaincre le régime de Damas - vont réagir alors qu'ils sont maintenant eux aussi coincés en Europe, une Europe qui, de facto, n'en a plus vraiment besoin?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Erdogan: Washington doit choisir entre la Turquie et les Kurdes

Sputnik, le 7 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 7 Février 2016


____________***____________

Le président de Turquie Recep Tayyip Erdogan estime que l'administration américaine doit choisir son partenaire entre les autorités turques et les forces kurdes du Parti de l'union démocratique (PYD).
Comment pouvons-nous vous faire confiance?
Le président turc a exprimé cette opinion dans son commentaire publié dimanche, une semaine après la visite d'un émissaire du président américain dans la ville syrienne de Kobané. La ville est contrôlée par les forces kurdes de l'aile militaire du PYD considérées par Ankara comme terroristes et liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).
"Comment pouvons-nous vous faire confiance? Qui est votre partenaire? Moi ou les terroristes de Kobané?", s'est exclamé M.Erdogan cité par l'agence Associated Press.
pourparlers avec des représentants de l'alliance arabo-kurde combattant les djihadistes
Le week-end dernier, l'envoyé spécial du président Barack Obama au sein de la coalition internationale anti-EI Brett McGurk s'est rendu dans les territoires du nord de la Syrie contrôlés par les Kurdes. Il a eu des pourparlers avec des représentants de l'alliance arabo-kurde combattant les djihadistes du groupe Etat islamique. Le département d'Etat américain a annoncé que Brett McGurk avait séjourné au Kurdistan pendant deux jours et qu'il était allé, plus particulièrement, à Kobané.
un impact sur plusieurs facteurs de développement de la situation dans la région
D'après une source kurde, "une délégation militaire de la coalition internationale" a rencontré samedi les chefs de l'alliance "Forces démocratiques syriennes". Elle a noté que ces rencontres auraient un impact sur plusieurs facteurs de développement de la situation dans la région.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Course à l'Elysée: vers un troisième tour gagnant pour Le Pen ?

L'arrivée de M Le Pen au second tour annoncée par tous les sondages favorise la montée en puissance d'E. Macron qui est au coude à c...