lundi 8 février 2016

Macédoine: guerre des réfugiés, 2 000 migrants transitent par le pays quotidiennement

J080216

10:20 -
" Certains pays de l'UE - la Serbie, la Croatie, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque - proposent de fournir à la Macédoine - un pays non membre de l'UE - des forces de l'ordre et des armes pour aider la Macédoine à défendre "enfin" les frontières européennes que la Grèce - membre de l'UE - est "incapable" de protéger. Selon les informations du ministère macédonien de l'Intérieur, plus de 2.000 migrants en provenance de la Syrie, de l'Irak et de l'Afghanistan transitent par le pays quotidiennement" rapporte Sputnik.

Nous nous retrouvons donc avec un pays de l'UE, la Grèce, incapable de protéger l'UE et un pays non membre de l'UE, la Macédoine, chargé de protéger militairement les frontières européennes en lieu et place de la Grèce.

L'avantage de cette solution pour l'UE c'est qu'il sera possible de construire en Macédoine des camps non soumis aux règles européennes tout en étant non contrôlés par la Macédoine. De vrais camps, en somme, des zones de non-droit où (presque?) tout y sera permis y compris ces fameuses "images que personne ne souhaite voir". Ne nous leurrons pas: la question des réfugiés n'est pas une crise mais une guerre.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Crise migratoire: la Macédoine un rempart pour l’Europe

Sputnik, le 8 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 8 Février 2016


____________***___________

Les pays de l’Union européenne ont promis à la Macédoine de l’aide pour la diminution des flux migratoires en direction de l’Europe du nord, déclare le ministre macédonien des Affaires étrangères Nikola Poposki.
(l'UE) a proposé à la Macédoine des forces de l'ordre et des armes 
Selon la déclaration de M.Poposki, suite à la rencontre des Etats membres de l'Union européenne et des pays candidats à l'entrée tenue à Amsterdam, la Serbie, la Croatie, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque ont proposé à la Macédoine leurs forces de l'ordre, des armes, ainsi que leur aide dans la création d'un centre d'enregistrement.
aide à la Macédoine pour défendre enfin les frontières européennes
Lors de leur rencontre à Amsterdam, les ministres des pays de l'Union européenne ont abordé la question de l'aide à la Macédoine pour défendre enfin les frontières européennes. La réunion intervient dans une situation de déception profonde provoquée par les initiatives inefficaces de la Grèce pour résoudre la crise.
nous avons besoin d'une autre ligne de défense
"Si la Grèce ne veut pas ou n'est pas capable de défendre l'espace Schengen, et n'accepte pas de l'aide de la part de l'UE, alors nous avons besoin d'une autre ligne de défense. Cela pourrait être, évidemment, la Macédoine et la Bulgarie", a déclaré Peter Szijjarto, ministre hongrois des Affaires étrangères, durant la rencontre.
création d'une mission à la fois militaire et civile chargée de la défense des frontières de la Macédoine et en Serbie
Hans Peter Doskozil, chef de la police du land autrichien de Burgenland frontalier de la Hongrie, partage cette opinion, et se prononce pour la création d'une mission à la fois militaire et civile chargée de la défense des frontières de la Macédoine et en Serbie, ainsi que pour l'ouverture de points d'enregistrement des réfugiés dans ces pays. Selon le responsable, la Grèce n'est pas en mesure de défendre la frontière extérieure de l'Union européenne.
un régime spécial de filtrage des migrants est mis en œuvre à la frontière gréco-macédonienne
Actuellement, un régime spécial de filtrage des migrants est mis en œuvre à la frontière gréco-macédonienne, près de la commune de Gevgelija. Ce filtrage sera effectué par les forces policières macédoniennes, croates et slovènes. Le passage frontalier est officiellement admis seulement pour les migrants qui arrivent des pays en guerre. Les migrants doivent également annoncer leur pays de destination.
ne pas permettre aux migrants sans passeports de pénétrer dans l'UE
Ce point de filtrage international est donc créé pour ne pas permettre aux migrants sans passeports de pénétrer dans l'UE. Tous ceux en possession de faux documents, ainsi que ceux qui ne seront pas en mesure de prouver qu'ils sont citoyens de tel ou tel pays, seront renvoyés chez eux.
plus de 2.000 migrants transitent par le pays quotidiennement
Aujourd'hui, tous les pays balkaniques, excepté la Grèce, sont obligés de tenir une procédure standardisée d'enregistrement des réfugiés. Selon les informations du ministère macédonien de l'Intérieur, plus de 2.000 migrants en provenance de la Syrie, de l'Irak et de l'Afghanistan transitent par le pays quotidiennement.

La crise migratoire est devenue un problème prépondérant pour toute l'Europe. Les chiffres des migrants arrivés dans les pays européens continuent d'être très élevés. La crise actuelle est comparable par son ampleur à celle de l'époque de la Seconde Guerre mondiale.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Trumpisme, le suivisme européen en question

Bien qu’il soit difficile de comprendre le trumpisme tant son auteur sort des codes habituels de la politique, il semble qu’il provoque che...