€CALYPSE NEWS

jeudi 11 février 2016

Grèce: guerre des réfugiés, Berlin impose à Athènes l'occupation turque sous couvert de l'Otan

C110216

09:45 - Alors que
"Tsipras avait annoncé qu'il était opposé à l'implication de l'Otan dans la surveillance des frontières grecques, la Turquie et la Grèce ont convenu de demander à l'Otan d'envoyer une mission en mer Egée pour surveiller les flux de migrants et lutter contre les passeurs" rapporte jeudi l'agence Reuters citant un responsable allemand, rapporte Sputnik. 

Où l'on voit comment l'Allemagne implique la Grèce malgré l'opposition de Tsipras qui craint à juste titre que la Turquie profite de cette situation pour élargir son territoire maritime et occuper, de fait, de nouvelles îles grecques avec la complicité, de fait, de l'Allemagne qui dirige la mission de l'Otan dans cette zone et qui est prête à tout et n'importe quoi pour plaire à Erdogan avec l'espoir illusoire qu'il stoppe le flux massif des migrants en Europe. 

On appelle ce genre d'attitude psychologique le "syndrome de Stockholm", l'amour que porte la victime à leur bourreau avec l'espoir d'obtenir sa grâce comme c'est souvent le cas chez les femmes (et les hommes, mais en substance, il s'agit de Merkel) battues.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Turquie et la Grèce veulent impliquer l’Otan dans la crise des migrants

Sputnik, le 11 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 11 Février 2016


____________***___________

Selon l’initiative appuyée par les deux pays, la mission de patrouille aura pour but de surveiller les flux de migrants en mer Egée.

Le Turquie et la Grèce ont convenu de demander à l'Otan d'envoyer une mission en mer Egée pour surveiller les flux de migrants et lutter contre les passeurs, rapporte jeudi l'agence Reuters citant un responsable allemand.
La Turquie et la Grèce demandent toutes deux l'Otan 
"La Turquie et la Grèce demandent toutes deux à l'Otan d'organiser un système de supervision de la situation avec les garde-côtes nationaux et Frontex", a indiqué le responsable.
Tsipras avait toutefois annoncé qu'il était opposé à l'implication de l'Otan 
Plus tôt, le premier ministre grec Alexis Tsipras avait toutefois annoncé qu'il était opposé à l'implication de l'Otan dans la surveillance des frontières grecques.

La Turquie s'est quant à elle dite prête à accueillir les réfugiés sauvés en mer ou détenus par l'Otan. L'information recueillie par l'Alliance devrait être transmise aux autorités turques en vue de lutter contre les passeurs de migrants.
L'Otan n'est chargée ni d'expulser des migrants ni d'arrêter leurs embarcations
"L'Otan n'est chargée ni d'expulser des migrants ni d'arrêter leurs embarcations", a poursuivi le responsable.
création de mécanismes de contrôle aux frontières, y compris en mer Egée
Hier, la Turquie et l'Allemagne ont déclaré leur intention de proposer à l'Otan d'évoquer la création de mécanismes de contrôle aux frontières, y compris en mer Egée.

Commentant la proposition turco-allemande, Ümit Pamir, ex-ambassadeur de la Turquie à l'Otan a indiqué dans une interview à Sputnik qu'il n'y avait cependant aucune garantie que l'initiative serait appuyée et que certains pays pouvaient s'opposer à l'implication de l'Alliance dans ces questions.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les négociations sur la formation de la nouvelle coalition gouvernementale pourraient durer plusieurs mois

« Une coalition à trois avec FDP et Grünen pourrait se révéler instable, une incertitude susceptible d’inquiéter les investisseurs, tout...