samedi 27 février 2016

France: Salon de l'agriculture, en réponse à la souffrance des éleveurs, Hollande joue la compassion

F270216

14:35 -
"Ce 53e salon est sans doute l'un des plus durs à vivre pour les agriculteurs. A la fois ils veulent montrer l'excellence de leur travail et en même temps ils veulent exprimer leur inquiétude, leur souffrance face à des crises qui sont répétitives, profondes et qui touchent toutes les productions" a déclaré le chef de l'Etat dans un entretien accordé à la chaîne Campagne TV, juste avant la fin de cette visite rapporte l'AFP.


Hollande était encore au Salon de l'agriculture lorsque le stand de son ministre de l'Agriculture était saccagé par des agriculteurs de la FNSEA. Et que trouve-t-il à dire? Que les agriculteurs "veulent exprimer leur souffrance face à des crises répétitives".

Hollande a-t-il conscience qu'il est le président de la République française et que la colère des agriculteurs saccageant le stand de son ministre de l'Agriculture alors qu'il est lui-même hué et insulté est dirigée contre lui? Non. Tout ce qu'il trouve à faire, c'est de la compassion, comme avec les victimes du Bataclan. 

De deux choses l'une:
  • Soit Hollande est autiste, dans sa bulle, et rien ne peut le toucher et alors son cas est psychiatrique et son entourage devrait trouver une façon de l'écarter d'urgence du pouvoir
  • Soit Hollande n'est pas autiste, et alors il est en train de jouer un sale jeu qui consiste, sans en avoir l'air, cyniquement, presqu'avec bonhommie, comme un travail de routine, à massacrer consciencieusement, avec la satisfaction quasi sadique du bel ouvrage, le pays et ses habitants.
Son arme? La compassion, pleurer avec ses victimes et en rajouter tant et plus dans la plainte et la douleur, une sorte de nouveau fils de Dieu prenant sur lui toutes les souffrances du monde, acceptant sans broncher toutes les insultes, y compris le saccage du stand de son ministre de l'Agriculture. Après tout, tant qu'on ne touche pas à sa petite personne et que les râleurs rentrent chez eux le soir pour regarder le foot, tout ne va pas si mal.

Comme prévu, la courbe du chômage a commencé de s'infléchir et peu importe les artifices, la plupart des gens n'ont pas le temps ni même l'envie de chercher à comprendre. Avec 500 000 postes de formation financés d'avance pour sortir les chômeurs de catégorie A des statistiques, la marge est grande et Hollande peut infléchir de plus en plus la courbe au moins pendant six mois, le délai nécessaire avant l'annonce de sa candidature, bloquant du même coup les primaires socialistes puisque les éventuels concurrents attendent de savoir si...

Sauf que, pendant ce temps-là, l'Europe s'effondre.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Hollande a quitté le Salon de l'agriculture

Le Figaro avec AFP, le 27 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 27 Février 2016


________***__________

François Hollande a quitté samedi vers 12H30 le Salon de l'agriculture après une visite de près de six heures, émaillée par des sifflets et insultes d'éleveurs et le démontage du stand du gouvernement par des membres de la FNSEA, a constaté l'AFP.
 Ce 53e salon est sans doute l'un des plus durs à vivre pour les agriculteurs
"Ce 53e salon est sans doute l'un des plus durs à vivre pour les agriculteurs", a déclaré le chef de l'Etat dans un entretien accordé à la chaîne Campagne TV, juste avant la fin de cette visite.
  ils veulent exprimer leur souffrance face à des crises répétitives
"A la fois ils veulent montrer l'excellence de leur travail et en même temps ils veulent exprimer leur inquiétude, leur souffrance face à des crises qui sont répétitives, profondes et qui touchent toutes les productions", a-t-il ajouté.
Cette visite est la plus courte depuis le début du quinquennat de François Hollande. Il était resté au salon environ 8 heures l'an dernier, 7 heures en 2014, et dix heures en 2013, pour le 50e anniversaire de ce rendez-vous annuel du monde agricole.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Frappe nucléaire légale ou illégale ? Le président donne un ordre de tirer pour exécution, point final

« … Hyten dit “Nous (généraux) ne sommes pas des gens stupides”. Il se trouve que nous non plus, les non-Généraux puisque commentateurs ind...