DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

jeudi 11 février 2016

France: état d'urgence, des milliers d'appartements détruits... La France est-elle encore un pays "sûr"?

D110216

10:20 -
"Depuis trois mois, plus de 3 300 perquisitions administratives ont ainsi été menées par les forces de l’ordre pour cinq cas réels de projets ou de menaces d’attentats ou d’attaques" rapporte Le Monde citant un nouveau bilan du ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, des actions menées contre le terrorisme.

Comme nos (quelques) frappes en Syrie, les perquisitions administratives ont permis de détruire des milliers de logements et d'appartements sur notre territoire car une perquisition administrative n'est généralement pas une visite de courtoisie avec bouquet de fleurs, l'état d'urgence permettant aux fonctionnaires de se défouler sans aucune retenue ni aucun contrôle judiciaire, laissant les occupants à la rue sans même qu'ils puissent demander le statut de réfugié, la France étant considérée comme un pays sûr, ce qui est de plus en plus discutable vue le nombre exponentiel d'opposants qui se retrouvent au trou.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Trois mois d’état d’urgence et… cinq procédures pour terrorisme 

Les Décodeurs pour Le Monde, le 11 Février 2016 

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 11 Février 2016 
____________***___________

Trois mois d’état d’urgence, pour quel résultat ?
 une certaine disproportion entre moyens déployés et résultats obtenus
Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté, mardi 9 février au Sénat, un nouveau bilan des actions menées contre le terrorisme. Celui-ci traduit – comme les précédents – une certaine disproportion entre moyens déployés et résultats obtenus.
 3 300 perquisitions administratives
Plus de 3 300 perquisitions administratives ont ainsi été menées par les forces de l’ordre. Elles ont permis la saisie d’armes, et abouti à 344 gardes à vue et 65 condamnations. Mais peu concernent le terrorisme à proprement parler.
cinq cas réels de projets ou de menaces d’attentats ou d’attaques
Si, en tout, 563 procédures judiciaires ont été déclenchées, seules 28 relèvent du terrorisme. Et, sur ce chiffre, on compte en réalité 23 cas d’apologie du terrorisme, et cinq cas réels de projets ou de menaces d’attentats ou d’attaques
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’hypersonique, la peur et le moment expiatoire

€CALYPSE NEWS N ote – Comment le texte (à lire ci-dessous) de Philippe Grasset daté du 25 mai 2018 « Notes sur la communication hype...