€CALYPSE NEWS

mardi 26 janvier 2016

UE: Athènes, la victime expiatoire pour sauver Merkel

C260116
16:25 -
Sputnik International rapporte que lors d'une rencontre des ministres de l'Intérieur et de la Justice de l'UE à Amsterdam ce lundi 25 Janvier:
  • "Le ministre de l'Intérieur belge a proposé à la Grèce de construire un camp à Athènes pour accueillir jusqu'à 400.000 migrants
  • l'Autriche et la Suède auraient menacé d'expulser la Grèce de la zone Schengen si elle ne fermait pas ses frontières;
  • l'Allemagne, la Belgique et le Danemark auraient donné à la Grèce un délai de six semaines pour réduire le nombre de nouveaux arrivants au risque d'être "mis en quarantaine"   
Ces menaces à l'emporte-pièce ne font que souligner l'impuissance des pays européens à se mettre d'accords entre eux pour une véritable politique migratoire et la Grèce sert donc de bouc-émissaire expiatoire. Puisque ni la Turquie, ni l'Algérie ne veulent coopérer, ce sera donc Athènes qui sera sacrifiée pour tenter de sauver Merkel, le corporate power anglo-saxon n'ayant personne sous la main pour la remplacer, s'est-il murmuré à Davos. 

Dos au mur, combien de temps Athènes se retiendra de couler les barques de réfugiés en pleine mer avant de faire elle-même naufrage?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

EU Demands 400,000-Capacity Migrant Camps in Athens

Sputnik International, le 26 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 26 Janvier 2016


_________***__________

Ioannis Mouzalas, Greece's minister of immigration policy said that Greece, as a frontline country that receives most of the new arrivals, was prepared to open new registration centers in early March.
le ministre belge de l'Intérieur a proposé à la Grèce de construire un camp à Athènes pour accueillir jusqu'à 400.000 migrants
ATHENS (Sputnik) – Belgium's interior minister has suggested Greece build a camp in Athens to accommodate up to 400,000 migrants, Greece's minister of immigration policy told national media Tuesday.

The EU interior and justice ministers met in Amsterdam on Monday, where they attempted to find institutional solutions to the migrant crisis that saw over a million people arrive in Europe last year.

"The Belgian minister raised the issue of camps for 300,000 to 400,000 migrants in Athens," Ioannis Mouzalas told Greece's Skai TV broadcaster.

Mouzalas said Greece, as a frontline country that receives most of the new arrivals, was prepared to open new registration centers in early March.
l'Autriche et la Suède auraient menacé d'expulser la Grèce de la zone Schengen si elle ne ferme pas ses frontières
Austria and Sweden reportedly threatened to expel Greece from the Schengen passport-free travel zone if it did not seal its borders.
L'Allemagne, la Belgique et le Danemark auraient donné à la Grèce un délai de six semaines pour réduire le nombre de nouveaux arrivants au risquer d'être "mis en quarantaine."
Germany, Belgium and Denmark were said to have joined the two countries in giving Greece a six-week deadline to cut the number of new arrivals or risk being "quarantined."

Greece's First Deputy Foreign Minister for European Affairs Nikos Ksidakis said earlier that the country had admitted nearly a million migrants since 1990, the equivalent of some 10 percent of its population.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lavrov à l’ONU : «Les événements historiques ne doivent pas être instrumentalisés pour encourager la haine»

Sergueï Lavrov à l'ONU « Rappelant que la Russie avait fait le nécessaire pour tourner la page de la période de guerre froide, S...